Accueil » News » Dépréciation et amortissement

Dépréciation et amortissement

  • par

À la fin d’un exercice, l’amortissement d’un actif de l’année dernière doit être enregistré dans le journal conformément au plan d’amortissement établi lors de l’acquisition de l’actif. Le poste d’amortissement correspondant ajoute une charge au compte de résultat.

Particularités des coûts d’amortissement

L’usure d’un actif, sa perte de valeur annuelle, constitue un coût comptable qui apparaît donc dans le compte de résultat.

Il faut cependant souligner la particularité de cette charge, qui réduit le résultat de l’exercice, car elle n’a pas de contrepartie financière. Le financement de cet actif n’a rien à voir avec l’amortissement comptable. Qu’il soit acheté à crédit ou non, financé par emprunt ou sur ressources propres, le plan d’amortissement de cet actif reste le même. Il en va de même pour les frais comptables comptabilisés à la clôture.

Par exemple, une entreprise dont les investissements étaient importants au moment de sa création et qui a en outre payé les factures pertinentes à ce moment-là continuera de constater des coûts importants chaque année jusqu’à ce que ses immobilisations ne soient pas entièrement amorties. C’est le cas, par exemple, d’un franchisé qui, selon les directives de son franchiseur, doit monter un bâtiment et financer son installation avec d’importantes contributions en capital.

Toutefois, si ces apports initiaux figurent au passif du bilan (ces fonds propres sont destinés à être remboursés au partenaire lorsque l’entreprise cesse ses activités), si les actifs non courants correspondants inscrits à l’actif du bilan ne sont pas Cependant, la société doit toujours comptabiliser les amortissements, ce qui diminuera le résultat comptable. A l’inverse, lorsque ces actifs non courants seront entièrement amortis, ces amortissements cesseront et le résultat comptable de la société augmentera fortement, sans que l’activité ne montre par ailleurs de développement.

En conclusion, l’amortissement annuel:
- constituent une compensation qui ne crée pas de difficultés de trésorerie pour l’entreprise. Une entreprise onéreuse peut générer un excédent de trésorerie, un flux de trésorerie positif, dont la perte provient entièrement de la dépréciation.
- ont parfois un fort impact sur les résultats d’exploitation. Ce résultat net n’a donc qu’un intérêt relatif à mesurer la performance d’une activité. En revanche, ce résultat comptable est pris en compte dans le calcul de la taxe. Les dons permettent également de limiter l’imposition d’une entreprise pendant toute la durée d’amortissement de ses immobilisations.

Dépréciation et amortissement

Le montant de la dotation aux amortissements pour une année donnée est donné par le plan d’amortissement. Si nous prenons le deuxième plan d’amortissement d’un ordinateur qui a été préparé dans cet article précédent:
- Le montant de l’allocation à comptabiliser en 2015 est de 79,73 EUR, soit le coût comptable inclus dans un compte 681 avec le texte « Amortissement ».
- La valeur nette de ces équipements informatiques (compte 2183) à la fin de l’exercice 2015 était de 420,27 euros et c’est cette VNI (valeur comptable nette) qui figurera au bilan de la société (voir l’état des amortissements au solde dans la définition de la dépréciation).

Journal Numéro d’article Pièce de date Numéro de compte Nom du compte Écrire une étiquette Débit crédit
OD JUSQU’À LA MORT 31/12/2015 681000 La charge d’amortissement Jusqu’à la mort. Ordinateur 2015 79,73
OD JUSQU’À LA MORT 31/12/2015 281830 Jusqu’à la mort. matériel de bureau et informatique Jusqu’à la mort. Ordinateur 2015 79,73

Il est très important de noter que ce n’est pas le compte de capital qui est la contrepartie de la charge comptabilisée pour comptabiliser l’amortissement, mais un compte d’amortissement spécifique.

Ce compte d’amortissement porte le même numéro que le compte d’actif auquel il est lié, avec un « 8 » en deuxième position. Dans notre exemple:
- le compte 2183 devient « matériel de bureau et informatique »
- compte 28183 « amortissement du matériel de bureau et informatique ».

Par conséquent, chaque ajout ne réduit pas directement la valeur d’acquisition de l’actif (enregistré au compte 2183), mais est ajouté à un compte spécial destiné à l’amortissement. Cette fonction permet de garder sur les comptes du bilan et donc sur le bilan:
- la valeur d’acquisition,
- dépréciation accumulée.

La différence donne la valeur des immobilisations à utiliser pour vérifier l’égalité entre actifs et passifs: la valeur nette comptable.

Inscription de l’addition aux états financiers

Le report de cette inscription à l’actif du bilan permet de distinguer:
- la valeur brute constatée lors de l’acquisition de l’actif et qui reste identique dans les comptes tant que cet actif reste en activité,
- l’amortissement cumulé appliqué depuis l’acquisition, montant qui augmentera donc jusqu’à ce que le montant de la valeur brute soit atteint,
- la valeur nette comptable, la différence entre la valeur brute et l’amortissement cumulé, qui diminue par conséquent et devient nul lorsque l’actif est entièrement amorti.

États financiers 2015

Au bilan, l’ordinateur est inscrit pour la première fois à l’actif en 2015 et la fin de l’année limite sa valeur. L’actif du bilan, ainsi diminué de cet amortissement, diminue d’autant le résultat comptable.

BILAN D’ACTIFS AU 31/12/15
Immobilisations
numéro de compte Formulation Valeur brute
(Compte 2xx)
Dépréciation
(Compte 28x)
Valeur nette
(par différence)
218300 Matériel de bureau et informatique 500,00 79,73 420,27

Le compte de résultat montre la répartition annuelle des coûts et a un impact négatif sur le résultat comptable.

COMPTE DE RÉSULTAT AU 31/12/15
TAXES DES PRODUITS
68x Coûts d’amortissement 79,73
TOTAL DES DÉPENSES 79,73 TOTAL DES PRODUITS 0,00
Résultat (profit) Résultat (perte) 79,73
TOTAL 79,73 TOTAL 79,73

États financiers 2016

En 2016, l’allocation annuelle est de 100 euros.

La comptabilité à réserver est la même que celle réalisée fin 2015 (mais pour un montant de 100 euros).

Dans les états financiers, nous obtenons:

BILAN D’ACTIFS AU 31/12/16
Immobilisations
numéro de compte Formulation Valeur brute
(Compte 2xx)
Dépréciation
(Compte 28x)
Valeur nette
(par différence)
218300 Matériel de bureau et informatique 500,00 179,73 320,27

Au bilan, il s’agit de l’amortissement cumulé indiqué dans la colonne « Amortissement » et non de l’addition de l’année.

COMPTE DE RÉSULTAT AU 31/12/16
TAXES DES PRODUITS
68x Coûts d’amortissement 100,00
TOTAL DES DÉPENSES 100,00 TOTAL DES PRODUITS 0,00
Résultat (profit) Résultat (perte) 100,00
TOTAL 100,00 TOTAL 100,00

A l’inverse, ce sont les charges annuelles du compte de résultat qui ont un impact négatif sur le résultat comptable. Les comptes de charges et de produits étant remis à zéro après chaque clôture, seul le solde de l’amortissement depuis l’acquisition de l’actif est conservé au bilan.