Accueil » News » Montpellier: des pistes cyclables relient désormais l’Arbre Blanc au CHU

Montpellier: des pistes cyclables relient désormais l’Arbre Blanc au CHU

  • par

Les installations temporaires pour les cyclistes sont en constante expansion dans la ville.

Le 10 novembre, 2 600 cyclistes ont emprunté l’avenue du Pont Juvenal lors d’une mobilisation historique au profit du vélo. Sur cet axe qui relie le rond-point Richter à Antigone, les cyclistes ont désormais accès à une piste cyclable provisoire.

Une variation sur les améliorations apportées aux avenues à proximité du CHU pendant le confinement. Certains viennent d’être prolongés, comme entre Albert 1er et Philippidès, mais aussi sur la route du Gange. Même l’avenue Léon-Blum, qui passe devant le siège social de Métropolis, a commencé. Un symbole très …

Nous vivons un mouvement historique à tous points de vue

Grâce à cet « urbanisme tactique » et grâce aux pistes existantes, il y a maintenant continuité entre l’Arbre Blanc et le CHU. Le maire, Philippe Saurel, a annoncé son souhait de poursuivre ces chiffres préliminaires. Michaël Delafosse et Mohed Altrad, également présents au second tour des élections municipales, souhaitent tous développer le vélo.

«Ces dispositions temporaires doivent désormais être soutenues par la Métropole, qu’il s’agisse de signalétique ou de communication, souligne Nicolas Le Moigne, président de Vélocité. Malgré ces lacunes, les pistes sont déjà très appréciées des cyclistes. Nous vivons un mouvement historique à tous points de vue. « 

Mardi compté 1500 vélos

Image: Le compteur de vélos installé à Albert-Ier indique que pour la première fois depuis le 13 mars – juste avant l’accouchement – plus de 1 500 vélos ont été enregistrés le mardi 2 juin. Et cela alors que les universités sont presque toutes fermées!

Des photos du département du vélo Decathlon presque vide ont été publiées sur les réseaux sociaux. Pour prendre rendez-vous dans un magasin de vélos, il faut maintenant attendre un à deux mois. Parce que les fournisseurs sont également submergés par la demande. Bref, c’est tout un système cycliste qui démarre, comme l’aide du département qui vient d’être porté à 250 € pour l’achat d’un vélo électrique (Monvelo.herault.fr). Il peut être cumulé avec ceux de la Région pour 100 € pour l’achat d’un vélo électrique et 50 € pour l’achat de matériel de sécurité (www.laregion.fr).

« Les embouteillages ont repris »

Les automobilistes sont furieux que les voies sur les grands axes de la ville soient coupées pour faire place à des pistes cyclables temporaires. « Comment bloquez-vous deux des quatre voies alors qu’il y a généralement d’énormes embouteillages?demande Daniel Roux, qui habite dans le quartier des facultés de l’hôpital. Je veux que ce soit temporaire, mais maintenant que le trafic a repris, les embouteillages sont également là. J’ai récemment quitté la Pompignane à 19h00 et à 19h30 je n’étais pas encore arrivé rue de la Roqueturière (Avenue de la Justice de Castelnau).« 

«Je travaille pour une entreprise informatique, rue Marius-Carrieu (une extension de la Voie Domitienne) et nous ne pouvons plus travailler ni nous déplacer normalement, Frédéric Ramadier, qui vit dans les Hauts de Massane, doit faire plus de déplacements en ville pour ses trois enfants. Ces axes sont déjà bloqués aux heures normales du matin et du soir, alors imaginez maintenant! De nombreuses décisions sont prises à la hâte de manière unilatérale et incohérente. «