Accueil » News » Aliénation d’un bien d’équipement

Aliénation d’un bien d’équipement

  • par

La démolition d’une immobilisation permet de retirer une immobilisation inutilisée des actifs du bilan.

Définition de suppression

La suppression est une sortie d’un actif qui n’a aucune valeur. Concrètement, du matériel devenu inutilisable, comme un vieil ordinateur, une chaise de bureau obsolète … est amené au centre de recyclage. Cette démolition peut donc survenir du fait de l’obsolescence du matériel, de son état ou après une catastrophe: le matériel est tombé, il est cassé, le coût de la réparation ne justifie pas cette dépense.

Cependant, une immobilisation, même entièrement dépréciée, figure au bilan de l’entreprise, avec des actifs, avec une valeur nette comptable potentiellement nulle, mais on sait qu’un actif entièrement déprécié peut avoir une valeur économique (un immeuble qui y est acquis depuis plus de trente ans il y a en particulier!).

L’actif mis au rebut n’étant plus inclus dans le stock d’immobilisations, il est indispensable de le retirer des actifs de la société, même si cette cession n’affecte pas le résultat comptable annuel.

Suppression d’écriture

L’entrée suivante correspond à la vente d’équipements qui ont été intégralement amortis dans les comptes. Par exemple, lors de nos précédents cours sur les immobilisations en 2015, un ordinateur avait été acheté pour 500 euros HT et amorti sur 5 ans. Imaginez que cet ordinateur soit placé sur le pas de la porte en janvier 2021, en attendant le service complet des articles.

Le jour de la cession, cet actif doit être annulé dans les comptes de la société.

Journal Numéro d’article Pièce de date Numéro de compte Nom du compte Écrire une étiquette Débit crédit
OD REBUT01 31/01/2021 281830 Jusqu’à la mort. matériel de bureau et informatique Suppression de l’ordinateur 500,00
OD REBUT01 31/01/2021 218300 Matériel de bureau et informatique Suppression de l’ordinateur 500,00

A l’actif du bilan 2021, cette écriture annule à la fois la valeur brute de l’actif comptabilisé lors de son acquisition (compte 2183 débit) et l’amortissement annuel appliqué conformément au plan d’amortissement (compte 28183 en crédit).

BILAN D’ACTIFS AU 31/12/21
Immobilisations
numéro de compte Formulation Valeur brute Dépréciation Valeur nette
218300 Matériel 500,00 (achat)
– 500,00 (déchets)
500,00 (amortissement cumulé)
– 500,00 (déchets)
0,00

Particularités de la suppression avant la fin du plan d’amortissement

Il est possible qu’une immobilisation soit supprimée avant d’être entièrement radiée. Il s’agit d’un cas particulier dans la mesure où l’actif qui n’a plus de valeur pour l’entreprise et qu’il détient détient une valeur nette comptable positive dans son bilan. Avant de retirer cet actif du bilan, il est donc nécessaire de comptabiliser sa dépréciation totale dans les comptes.

Pour ce faire, l’actif doit être entièrement amorti, préalablement à sa cession, par deux écritures:
- D’une part, l’inclusion de l’amortissement normal entre le premier jour de l’exercice et la date de mise au rebut (comme pour une vente, il ne faut pas oublier d’enregistrer l’amortissement jusqu’à la date à laquelle l’actif quitte effectivement l’entreprise).
- En revanche, la constatation d’une dépréciation exceptionnelle pour déprécier totalement le bien le jour de la cession (l’actif retiré n’a pas de valeur, cette information doit être prise en compte).

Amortissement avant cession

Par exemple, prenons le plan d’amortissement de ces équipements informatiques tel qu’établi dans notre cours de calcul d’amortissement et considérons une suppression le 15 septembre 2019.

Allocation pour 2017

L’allocation pour 2017 correspond à l’amortissement de cet ordinateur entre le 1er janvier 2017 et le 15 septembre 2017, soit 257 jours sur un total de 365 jours.

Le don au prorata 2019 (DAP) s’élève à:
DAP 2019 = (valeur brute / durée de vie) x (nombre de jours utilisés / 365 jours)
DAP 2019 = (500,00 / 5) x (257/365)
DAP 2019 = 70,41

L’entrée d’addition correspondante doit être enregistrée le jour de l’élimination:

Journal Numéro d’article Pièce de date Numéro de compte Nom du compte Écrire une étiquette Débit crédit
OD JUSQU’À LA MORT 15/09/2019 681000 La charge d’amortissement Ordinateur abandonné DAP 2019 70,41
OD JUSQU’À LA MORT 15/09/2019 281830 Jusqu’à la mort. matériel de bureau et informatique Ordinateur abandonné DAP 2019 70,41

Don exceptionnel avant l’enlèvement

L’amortissement non encore appliqué à la date de cession doit être exceptionnel pour que la valeur nette comptable de l’actif devienne nulle.

L’amortissement réel à la date de sortie est le suivant:

année Cadeau de l’année
2015 79,73
2016 100,00
2017 100,00
2018 100,00
2019 70,41
TOTAL 450.14

La valeur nette comptable des immobilisations avant mise au rebut reste à 49,86 euros (valeur d’origine de 500,00 euros moins amortissements cumulés).

Il faut donc indiquer dans le journal une allocation exceptionnelle pour ce montant de 49,86 euros.

Journal Numéro d’article Pièce de date Numéro de compte Nom du compte Écrire une étiquette Débit crédit
OD JUSQU’À LA MORT 15/09/2019 687000 Commission d’amortissement exceptionnelle Ordinateur DAP VNC jeté 49,86
OD JUSQU’À LA MORT 15/09/2019 281830 Jusqu’à la mort. matériel de bureau et informatique Ordinateur DAP VNC jeté 49,86

Suppression d’écriture

L’actif est maintenant entièrement amorti, de sorte que la liste de mise au rebut peut être comptée:

Journal Numéro d’article Pièce de date Numéro de compte Nom du compte Écrire une étiquette Débit crédit
OD ÉCUME 15/09/2019 281830 Jusqu’à la mort. matériel de bureau et informatique Suppression de l’ordinateur 500,00
OD ÉCUME 15/09/2019 218300 Matériel de bureau et informatique Suppression de l’ordinateur 500,00

En conclusion, avant d’être mise au rebut, qui consiste à retirer deux comptes de compensation du bilan (et donc sans affecter le niveau du résultat), l’entreprise doit comptabiliser en charges:
- le don de l’année, pour 70,41 euros,
- une subvention exceptionnelle de 49,86 euros, pour accélérer le plan de remboursement initial et réduire la durée de vie attendue au moment de l’acquisition à la durée de vie réelle de l’actif.