Accueil » News » Le marché rénové, une tendance que la crise n’a jamais connue

Le marché rénové, une tendance que la crise n’a jamais connue

  • par

Le marché rénové, une tendance que la crise n'a jamais connue

Alors que les fabricants de smartphones ont été durement touchés par la crise sanitaire, le marché de l’électronique remis à neuf a apparemment été épargné. Bénédiction pour Certideal, spécialiste de la reconditionnement de smartphones (iPhone et Samsung) et tablettes, challenger du leader du marché Black Market, dont le chiffre d’affaires a continué de croître au premier trimestre.

Cette start-up française commercialise des produits high-tech reconditionnés, garantis jusqu’à 18 mois et certifiés selon son atelier expert. En quatre ans, Certideal a revendiqué plus de 160 000 clients et atteint un score de satisfaction de 9,1 / 10.

Un total de 30 points de contrôle sont effectués sur chaque appareil, explique Laure Cohen, fondatrice de Certideal, sur ZDNet. Les produits sont certifiés R2: 2013, une norme américaine de « recyclage responsable » qui assure une livraison directe aux opérateurs américains sans
passer par la case courtier.  » Nous l’avons fait
pour entrer dans la chaîne sans intermédiaires ». La start-up veut produire le plus grâce à ce labellisation
saine que possible »en recourant à la« standardisation des chiffres », explique-t-elle.

Un marché sur mesure pour le télétravail

Le marché du reconditionné représente environ 10% des ventes de téléphones en France et dans le monde. Ce secteur est non seulement réservé aux particuliers, mais attire également de plus en plus de professionnels, qui ont besoin de se reposer chez eux et d’avoir un budget précis.
Certideal ne met pas cette catégorie de côté, au contraire. La plateforme propose des services spécifiques aux entreprises qui le souhaitent
renouveler leur flotte mobile, comme la possibilité de prendre le relais
gérer les anciens équipements ou le service après-vente.

Certideal en particulier a connu une très forte augmentation des commandes de comprimés au cours des derniers mois. « Nous sommes conscients que l’enseignement à distance et le télétravail jouent un rôle majeur dans ces développements », a déclaré Laure Cohen. Les ordinateurs sont parfois échangés contre des tablettes plus légères et malléables
double écran n’est pas forcément très pratique pour participer à un
réunion à Zoom.

Bien que Certideal ne soit pas présent dans le segment des ordinateurs remis à neuf, la demande pour ces produits a également explosé pendant le confinement, explique le fondateur de Certideal. En ce sens, la marque envisage d’élargir sa gamme de produits.

Mais pour l’instant, la priorité est ailleurs: la start-up, qui a été publiée
un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros en 2019 vient de s’achever
une levée de fonds de 8 millions d’euros.
Présent en France et en Espagne, il veut
Internationaliser davantage ses activités, à commencer par l’Italie,
La Belgique et le Portugal avant de prendre la
Royaume-Uni et Allemagne. Certideal, qui emploie une cinquantaine
des travailleurs en France, plans
également de renforcer l’équipe technique pour accélérer encore
e-gestion et segments de prix. Enfin la marque française,
a été plutôt discret jusqu’à présent, souhaite communiquer davantage
avec le grand public.

Démocratiser l’utilisation responsable

Les consommateurs peuvent facilement se séparer des téléphones fonctionnels. Selon un baromètre de Celside Insurance,
réalisé en collaboration avec Harris Interactive, 42% des Français
les personnes interrogées disent qu’elles changent d’appareil dès qu’elles commencent
montrent des signes de faiblesse mais fonctionnent toujours et 15%
remplacé pour profiter d’un nouveau modèle. Cette tendance est plus forte pour les smartphones, où 53% des Français disent avoir
changé leur téléphone alors que leur ancien fonctionnait encore.

Le marché remanié conduit à une prise de conscience plus responsable et durable de l’électronique. Certideal participe à l’information du public sur ces enjeux. « Nous
proposer aux clients qui achètent un smartphone de revendre leurs anciens
téléphone, mais nous n’allons pas l’empêcher de changer de téléphone.
Notre objectif n’est pas nécessairement de garder un téléphone
détenue par le même propriétaire pendant cinq ans », explique Laure Cohen.

Entre
clients du site e-commerce, plus d’un consommateur sur deux
vendre leur ancien téléphone portable aujourd’hui, note le fondateur de
Certideal. «C’est un marché dans lequel nous pouvons combiner économie et écologie. Nous faisons un achat responsable et économisons en même temps. « Le rapport qualité-prix reste également un facteur clé: en achetant un appareil remis à neuf, les clients se rendent compte en moyenne »
50% d’économie « , selon la gamme, qui peut aller de » 30 à 50%
économies sur les séries N-1 et N-2 « à » 50 à 70% pour la série N-3  »
Souligne Laure Cohen. « Un iPhone 7 de 2016 est aujourd’hui
acheté entre 200 et 300 euros », dit-elle.