Accueil » News » Comment construire un plan d’affaires solide pour convaincre un banquier? Partie 1

Comment construire un plan d’affaires solide pour convaincre un banquier? Partie 1

  • par

Un business plan solide et cohérent est crédible! Et s’il est crédible, il convaincra votre banquier de vous faire confiance ! Comment construisez-vous un plan d’affaires solide? Quelles informations le crédit donne-t-il à votre plan d’affaires? Quelles erreurs devez-vous éviter lors de la préparation de votre plan d’affaires? Quelques réponses.

Le « Business Plan » formalise votre business plan. Plus qu’un document comptable, le plan d’affaires doit permettre d’évaluer si votre profil correspond à votre projet et si l’impact financier, économique et commercial de votre projet garantit sa viabilité.. Clairement, tous les éléments que vous présenterez dans votre plan d’affaires doivent être cohérents! Et avant de rassurer votre banquier, le business plan devrait vous rassurer sur la faisabilité et la rentabilité de votre projet! Pour cette double raison, le business plan est un jalon dans l’assemblage d’un projet.

Lire aussi: Devenir franchisé: comment convaincre le banquier?

Comment construisez-vous un plan d'affaires solide?

Qu’y a-t-il dans un plan d’affaires solide?

Un plan d’affaires rassemble une grande variété d’informations sous 5 sections principales:

  • La présentation du projet et vos qualités pour le porter;
  • Votre marché potentiel;
  • Vos produits et services;
  • Votre stratégie commerciale; (Lire la partie 2)
  • Vos informations financières (lire la partie 2)

Lire aussi: Focus sur le plan d’affaires de la franchise

La présentation du projet et vos qualités pour le porter

Chaque création d’entreprise s’appuie sur un projet clair et un chef de projet convaincu et motivé. Pour rassurer votre banquier sur votre capacité à créer et rembourser le prêt demandé, la première partie de votre plan d’affaires doit décrire clairement les principales caractéristiques du projet à travers une feuille de résumé. Dans ce fichier, vous décrivez:

  • la nature du projet (création ou reprise);
  • la forme juridique (EI, EURL, SARL, SA, SAS);
  • le type de projet (artisanat, société commerciale, société de services) et l’industrie;
  • une brève description de l’activité commerciale (quels produits ou services?);
  • le type de clientèle (professionnels, particuliers, communautés, mixtes);
  • le chiffre d’affaires annuel moyen attendu;
  • le montant de votre propre contribution;
  • les besoins de financement (équipement, entreprise, porte, etc.);
  • exigences de liaison;
  • le soutien et l’assistance demandés pour la création d’entreprises

Vous devriez le faire après cette courte présentation présenter et inventorier vos compétences et motivations pour la réalisation de votre projet :

  • Votre situation familiale (état civil, nombre d’enfants);
  • La description de vos actifs privés et de tout prêt en cours;
  • La description des actifs privés de vos partenaires, le cas échéant;
  • Vos compétences techniques, de gestion et commerciales;
  • Vos motivations.

Votre marché potentiel

Dans cette section, vous expliquer en détail les résultats de votre étude de marché. Le banquier doit lire cette partie capturez les clients potentiels de votre projet. Pour ce faire, vous devez fournir des réponses claires à des questions classiques telles que:

  • Les contours précis du marché cible;
  • Le profil type de votre clientèle (particuliers, professionnels, collectivités, mixtes, âge, sexe, CFP, modalités de paiement, récidive, etc.);
  • Le bassin fluvial (chiffrage et géolocalisation);
  • Les possibilités d’évolution du marché cible, les tendances;
  • Obstacles au marché (réglementaires, économiques, financiers ou technologiques, etc.);
  • Les différentes formes de concurrence (directe, indirecte), leur chiffre d’affaires, le type de produit ou service proposé, etc .;
  • Positionnement par rapport aux concurrents;
  • La part de marché estimée;
  • Les caractéristiques de la demande (nombre de clients, volume de consommation, zone de chalandise, évolution des demandes passées et futures, etc.);

Vos produits et services

Cette partie se concentre sur le béton de votre activité : les produits et services proposés.
Honnêtement cette section est assez facile à remplir les produits et services étant pré-calibrés par le franchiseur en termes de prix, brevets, packaging, etc. Il reste cependant nécessaire de les déplacer, en tenant compte des spécificités de votre clientèle locale.

Lire la suite: Comment construire un plan d’affaires solide pour convaincre un banquier? Partie 2