Accueil » News » Le département du Pas-de-Calais est prêt à accueillir ses étudiants

Le département du Pas-de-Calais est prêt à accueillir ses étudiants

  • par

ABEILLELes collèges ont fermé le 16 mars avec des restrictions. Près de deux mois plus tard, le lundi 15 mai, les élèves de 6e et 5e années des « zones vertes » sont retournés dans leurs classes, en petits groupes et avec des règles de santé appropriées, y compris le masque obligatoire pour les enseignants et les élèves.

Si la situation de crise sanitaire s’améliore de jour en jour, le Pas-de-Calais et les Hauts-de-France sont toujours classés en rouge. L’annonce a été faite à la mi-mai.  » C’est un instantané qui nous oblige à doubler nos efforts, à ne rien abandonner
Jean-Claude Leroy, président du département du Pas-de-Calais, a déclaré: Cela nous encourage à continuer de travailler sur différents scénarios. « Ils sont écrits aujourd’hui, notamment pour les collèges: dans quelques jours, certains écoliers pourraient retourner à l’école.

« 
Le département du Pas-de-Calais entend assumer ses compétences avec responsabilité et dans un esprit de dialogue et d’écoute mutuelle
a déclaré Blandine Drain, vice-présidente en charge des collèges et de la politique éducative. La réouverture progressive des écoles et des collèges nous met en mouvement par le gouvernement et s’engage pleinement à offrir aux élèves, à leurs parents et aux enseignants la garantie de conditions de santé satisfaisantes. « 

Protocoles de santé stricts

Dans les 125 collèges du Pas-de-Calais, le Conseil de Faculté assure l’accueil, la restauration, l’hébergement sans oublier la gestion et l’entretien des bâtiments.

62 000 étudiants sont accueillis chaque jour. Avec les agents affectés aux sites, les services du département se sont mobilisés ces dernières semaines pour affiner ses protocoles. Il y en a quatre par zone de travail: restauration, entretien, maintenance et accueil.

Le gouvernement a élaboré un protocole spécifique pour les repas scolaires. Les recommandations les plus importantes: limiter les files d’attente et les intersections des étudiants, assurer la distance physique entre les étudiants. Si le chef d’établissement est le seul décideur, le département du Pas-de-Calais a choisi d’ajouter un protocole spécifique à la restauration, comprenant par exemple un menu unique ou panier pique-nique, des horaires personnalisés, des plateaux individuels déjà créés . L’objectif est toujours le même: limiter le contact.

1600 euros par conférence pour l’inattendu

Des règles strictes sont également observées dans les domaines de la maintenance, de l’entretien et de la réception. Ces derniers jours, les agents ont nettoyé la propriété à fond pour mieux préparer la récupération. Les feuilles de travail ont été partagées. Le département fournit également les équipements indispensables au respect des mouvements de barrières.

Du gel hydroalcoolique et des masques non chirurgicaux ont été commandés pour équiper tout le personnel. À titre exceptionnel, le Conseil de Faculté accorde également une subvention de 1 600 euros à chaque lieu pour l’achat d’équipements et de matériels qui n’étaient pas initialement prévus dans le budget du collège.  » Plus que jamais, l’éducation reste notre priorité dans le but d’assurer la réussite de tous les enfants
Affirme Jean-Claude Leroy. Pendant son incarcération, le département du Pas-de-Calais a également prêté 300 tablettes ou ordinateurs numériques à des enfants sans équipement informatique à domicile.

Mobilisé contre les fermetures d’écoles

La crise sanitaire liée à Covid-19 n’empêche pas la préparation du retour à l’école dans les écoles en septembre. Et mauvaise nouvelle dans le Pas-de-Calais: il y aura plus de fermetures que d’ouvertures de cours.

Jean-Claude Leroy demande

Une décision  » inacceptable « Pour le président Leroy qui a défié Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale », Dans notre pays, où les inégalités sociales pèsent lourdement sur la réussite des enfants, et plus encore dans un département à dominante rurale comme le Pas-de-Calais, la politique éducative a pour objectif premier de lutter contre le fatalisme. Je vous rappelle que l’éducation est au cœur de notre identité républicaine. Qu’il s’agit d’un levier essentiel à la fois de l’égalité territoriale et de la justice sociale. Garantir le droit à l’éducation est sans aucun doute l’une des meilleures réponses que nous puissions apporter aux défis d’aujourd’hui et aux besoins de donner vie à la République dans tous les domaines. Jean-Claude Leroy a demandé au ministre de l’Éducation nationale  » un moratoire sur la fermeture des cours de première classe dans le Pas-de-Calais à la rentrée 2020, afin de ne pas craindre inutilement des préoccupations légitimes.  »

La cantine gratuite jusqu’aux vacances

« Assurez-vous également que chaque écolier peut bien manger sans affecter le budget familial. « C’est la forte ambition de Jean-Claude Leroy pour les dernières semaines de l’année scolaire: » A ma demande et jusqu’à l’été, l’accès à la restauration pour tous est gratuit en demi-pension dans nos restaurants scolaires. Nous devons rester unis plus que jamais. « 

Cet accès gratuit aux restaurants scolaires du département se fait sans test de ressources.