Accueil » News » Les Émirats arabes unis en surchauffe diplomatique

Les Émirats arabes unis en surchauffe diplomatique

  • par

L’effet wow du monde futuriste qui fait leur renommée ne suffit pas à réaliser les ambitions des Emirats Arabes Unis (EAU). La splendeur des tours, des îles artificielles, la piste de ski au milieu d’un centre commercial à Dubaï, les palais des nuits arabes, la mosquée aux dômes 80 ou le Louvre Abu Dhabi sont éclipsés en ces temps où les affaires et le tourisme sont à moitié en raison de la pandémie de coronavirus. Mais le ralentissement économique n’a nullement affaibli l’enthousiasme de la riche Fédération des États du Golfe dans les zones de conflit avec lesquelles il est confronté.

Au Yémen ou en Libye, où les combats se sont intensifiés ces dernières semaines, bien que l’ONU ait appelé à un cessez-le-feu pour faire face à l’épidémie, son engagement envers l’une des parties à ces guerres civiles est au contraire plus prononcé. Alors que la planète était limitée, les Émirats ont continué à pousser leurs pions sur le champ de bataille

Libération réserve cet article à ses abonnés
Abonnez-vous pour continuer la lecture

image des appareils

1 €
le 1er mois

Offre 100% numérique

Avez-vous déjà un compte abonné?

Je connecte

  • Tous nos articles en
    illimité
  • Le journal est en version
    numérique
    le jour de la publication
  • Nos newsletters
    exclusif
  • RaJeux, notre application de
    épeler

Hala Kodmani