Accueil » News » Eco direct | Eco news du jour: 23 millions pour un chantier colossal au Queyras, la distribution du milliard d’euros de droits TV dans le football …

Eco direct | Eco news du jour: 23 millions pour un chantier colossal au Queyras, la distribution du milliard d’euros de droits TV dans le football …

  • par

Suivez l’actualité économique régionale et nationale ici le mercredi 20 mai, mise à jour toutes les heures de 9h00 à 18h00.

<<< Pour nous contacter sur les informations économiques: LDLentreprises@ledauphine.com

L’actualité de l’après-midi en France et dans le monde

71% des artisans déclarent disposer d’un équipement de protection, mais 64% trouvent les options de livraison insatisfaisantes. Cela ressort de l’enquête du 19 mai de la Chambre nationale des métiers de l’artisanat (CMA). L’AMC a déclaré dans un communiqué de presse que depuis le début de l’épidémie, elle avait « géré 1,5 million de courriels et d’appels téléphoniques pour informer et soutenir les artisans dans leurs efforts ».

– Constructeur britannique de moteurs d’avion Rolls-Royce supprimera au moins 9 000 emploisen raison de l’effondrement du trafic aérien dû à la pandémie du coronavirus. 17% d’un effectif total de 52 000 personnes.

– En France, le nombre de salariés partiellement au chômage (complet ou non) pendant Avril peut être estimé à 8,6 millions, selon une étude de Dares et de l’Insee.

L’usine Renault à Sandouville (Seine-Maritime) ouvre à nouveau vendredi matindeux semaines après que le tribunal l’a forcé à fermer en raison de mesures jugées insuffisantes à la lumière du Covid-19. Le site compte 1 848 employés permanents.


Archives photos Le DL / Christophe AGOSTINIS
Archives photos Le DL / Christophe AGOSTINIS

Isère: 50 000 euros de perte en deux mois pour le téléphérique du Plateau des Petites-Roches

Le téléphérique du Plateau des Petites-Roches dans la vallée du Grésivaudan (Isère) aura 100 ans en 2024. La gare inférieure et les environs de Lumbin seront rénovés pendant quatre mois. Le travail qui a mobilisé six entreprises a été interrompu en raison de l’épidémie de Covid-19, avant de reprendre le 11 mai, retardant la réouverture. Il est maintenant prévu pour le 15 juin. La Régie municipale du Plateau des Petites-Roches estime à 50 000 euros la pénurie résultant des deux mois d’emprisonnement.
Lisez ici

Nouvelles des éco-nouvelles dans le sport

Une réunion aura lieu mercredi prochain après-midi, que le 40 clubs de football de Ligue 1 et Ligue 2. Les échanges auront lieu la saison prochaine avec, au cœur de la bataille, distribution des droits de télévision Cette représentent plus d’un milliard d’euros par an. Lisez ici

Handball Chambéry Savoie Mont-Blanc, Club savoyard évoluant en première division (Starligue), espère maintenir un budget de près de 4,6 millions d’euros pour la prochaine saison de l’exercice écoulé. Tous les joueurs auraient accepté des baisses de salaire de 10%, 20% et 30% selon trois niveaux de récompense (moins de 2500 euros, entre 2500 et 5000 et plus de 5000). Lisez ici

– On apprend cela dans un dossier sur le recyclage des grands athlètes de la région l’ancien champion de France de cyclisme Jérôme Coppel, originaire de Haute-Savoie, a ouvert sa salle de formation en 2018 à Carouge, près de Genève (Suisse). Il a vu la participation augmenter de 40% au cours de la deuxième saison et prévoit d’ouvrir une deuxième salle.

À Grenoble (Isère), trois anciens joueurs de hockey du Wolf Burners Club Leur ouverture il y a 2 ans centre avec un concept de flottation innovant, appelé Silence. Le confinement a contraint les 3 travailleurs au chômage partiel, mais depuis la réouverture mercredi dernier, le livre de réservation rempli rapidement. Lire dans le même dossier

À Saint-Julien-Montdenis (Savoie), le directeur de Club de gym en mouvement Mathieu Mille s’est organisé dès la fin du 11 mai pour offrir à ses 700 membres séances de sport en nombre limité et en plein air. Ou 4 séances quotidiennes en soirée, pour un maximum de 10 participants. Lisez ici et regardez l’interview vidéo

Isère: Fotia DMT commencera la production de sa Fotiozone anti-Covid la semaine prochaine

Fotia DMT, la société Rochetoirin (Isère), qui vient d’inventer un boîtier capable de désinfecter une partie du Covid-19 avec de l’ozone en 30 minutes, devrait commencer la production la semaine prochaine. Le prototype de sa Fotiozone a été réalisé en 3D au Fablab de La Tour-du-Pin (Isère). Mais ce sera un nouveau modèle, de la taille d’une boîte à chaussures, qui sortira en quatre versions, à un prix variant de 800 à 1 200 euros. Une quinzaine de commandes ont déjà été passées auprès de l’entreprise, les opérations ne reprenant que le 18 mai. « Nous verrons jusqu’où ce projet nous mènera », a déclaré Sébastien Feraudet, PDG de Fotia DMT.
Lisez ici

Pernod Ricard, LVMH, PSA, Air Liquide …: les efforts des grands groupes privés

Le géant des spiritueux Pernod Ricard a expédié 2,5 millions de litres d’alcool pur dans le monde pour fabriquer du gel hydroalcoolique et produit lui-même 775 000 litres de gel: ces initiatives se poursuivent sans fin prévue. Depuis la mi-mars, le groupe LVMH a également produit 360 000 litres de gel sur trois sites de parfumerie, qui sont proposés aux hôpitaux.

Air Liquide s’est engagé à produire 10 000 respirateurs pour aider les hôpitaux dans le cadre d’un consortium de fabricants composé de PSA, Valeo et Schneider Electric. L’objectif est déjà à moitié plein avec plus de 5 000 livrés.


Jean-Marc Tachet (à gauche) accompagnait l'équipe de chefs de Medirest à Vienne (Isère) le 19 mai. Photo DR
Jean-Marc Tachet (à gauche) accompagnait l’équipe de chefs de Medirest à Vienne (Isère) le 19 mai. Photo DR

Isère: Medirest a invité le chef Jean-Marc Tachet à préparer un repas pour les pensionnaires

Medirest est une marque spécialisée dans la restauration et les services hôteliers pour 870 cliniques, hôpitaux, maisons de repos et institutions médico-sociales. Responsable des repas des résidents de la Résidence de l’Argentière, filiale du groupe Univi à Vienne (Isère), Medirest a invité le chef Jean-Marc Tachet à préparer un repas gastronomique pour les résidents le mardi 19 mai. . le personnel de la maison de repos. Le Meilleur Ouvrier de France en 1993 était également directeur de la SNC Jean-Marc Tachet Création. Avant cela, il a dirigé les cuisines de La Diligence, à Morestel (Isère), pendant 14 ans, où il a également fondé le laboratoire culinaire Espadon.
Medirest est une marque du groupe Compass France, située en région parisienne. Compass Group World emploie 600000 personnes et a généré un chiffre d’affaires de 28,4 milliards d’euros en 2019.

Hautes-Alpes: le Pas de l’Ours, le plus grand chantier de la région, compte 23 millions d’euros

Les travaux ont repris au Pas de l’Ours, sur la route entre Aiguilles et Abriès-Ristolas dans le Queyras (Hautes-Alpes) où la falaise s’est effondrée en 2017. C’est le plus grand chantier de construction de la région: à 2,5 kilomètres, 300 000 mètres cubes de terrassement excavé, 80 kilomètres de clous injectés. Soit 21,5 millions d’euros de travaux et une opération pour un coût total de 23 millions d’euros pour le gouvernement. Les surcoûts liés à la santé des salariés s’élèvent désormais à environ 10 000 euros par mois. Bien que 80% des travaux aient déjà été effectués, il reste le plus technique. Au plus fort de l’activité, jusqu’à 110 travailleurs étaient sur place.
Lisez ici



Pas de l’Ours (Hautes-Alpes), 21 août 2019. Archives photographiques Le DL / Audrey LUNGO

Notre dossier sur les réparations de construction

La «première page» de la journée Dauphiné Libéré concerne le secteur de la construction. Notre dossier montre:
– le poids depuis la construction pèse 5% dans l’économie nationale;
– sa guérison car 72% des sites sont ouverts le 12 maicontre 53% une semaine plus tôt. Mais l’objectif de 100% du gouvernement semble impossible à atteindre;
– l’effet de les marchés publics, qui représentent 70%;
– le surcoûts occasionnés par les nouvelles règles sanitaires, de l’ordre de 5 à 15% selon Jacques Chanut qui préside la Fédération française de la construction;
– l’extension des chantiers à prévoir car ces nouvelles mesures à suivre conduiraient à une perte de 10 à 15% du temps. « Les heures de travail sont les premiers postes de dépenses de notre profession », explique Jacques Chanut.
Lisez ici


Dans l'atelier Atis, à Cluses (Haute-Savoie). Photo Le DL / Baptiste SAVIGNAC
Dans l’atelier Atis, à Cluses (Haute-Savoie). Photo Le DL / Baptiste SAVIGNAC

Haute-Savoie: Atis crée les machines qui réaliseront des millions de tests sérologiques

Basée à Cluses (Haute-Savoie), Atis, société spécialisée dans l’assemblage automatisé, intervient dans différents secteurs industriels, notamment l’industrie automobile. Elle a également de l’expérience dans la fabrication de machines de test médical. C’est pourquoi le groupe lyonnais bioMérieux, leader mondial de la microbiologie, lui a demandé « de trouver un moyen de décupler la capacité de production » dans les tests sérologiques de Covid-19, explique Daniel Blanchet, directeur d’Atis. L’entreprise a identifié deux solutions, qui seront finalisées en septembre: la création d’un nouveau robot qui assemble près de 3 000 tests par heure, et la transformation de vieilles machines. L’entreprise prévoit également d’étendre son atelier à la taille de ses machines, pouvant atteindre plusieurs millions d’euros. Plus de 400 ont déjà été installés dans le monde.
Atis, qui emploie 45 personnes à Cluses et possède une filiale en Roumanie, fait partie du groupe Vinci Energies depuis 2017 et a réalisé un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2019.
Lisez l’article complet ici et regardez l’interview du PDG Daniel Blanchet

Isère: L’une des peintures les plus chères du monde examinées au Synchrotron

Le tableau « Le Cri » du peintre Edvard Munch est l’un des plus chers au monde: l’une des versions a été vendue en 2012 pour 120 millions d’euros. De minuscules échantillons ont été prélevés sur les travaux du Musée d’Oslo (Norvège), soumis aux lignes de lumière du Synchrotron européen de Grenoble (Isère), l’ESRF. Ouvert à la recherche appliquée et industrielle, cet équipement de recherche fondamentale est un anneau de stockage où les électrons tournent à la vitesse de la lumière dans le vide ultra-élevé. Il produit des rayons X 100 milliards de fois plus lumineux que les rayons X utilisés dans les hôpitaux. Grâce à cette technologie, la chercheuse italienne Letizia Monico a pu révéler pourquoi « The Cry », vieux de plus d’un siècle, se détériorait.
Le budget annuel de l’ESRF est de 100 millions d’euros.
Lisez ici

Eiffage dit vouloir réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 33% d’ici 2030

Eiffage vient de publier son premier rapport climat, une manière de s’engager dans la gestion des risques de responsabilité sociale des entreprises (RSE) et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le groupe français de la construction « prévoit de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 33% d’ici 2030 […] pour une croissance attendue de 2,4% par an. « Benoît de Ruffray, PDG d’Eiffage, cité dans un communiqué de presse, souhaite » mobiliser l’intelligence collective pour apporter rapidement une norme bas carbone toujours pionnière « .
Basé dans les Yvelines, le groupe Eiffage compte près de 72 500 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 18,1 milliards d’euros en 2019, dont près de 26% à l’international.


Pierre-Henri Grenier nommé Directeur Exécutif en charge de la transition énergétique. Photo Corentin MOSSIERE
Pierre-Henri Grenier nommé Directeur Exécutif en charge de la transition énergétique. Photo Corentin MOSSIERE

Auvergne-Rhône-Alpes: la Banque Populaire choisit Pierre-Henri Grenier pour diriger la transition énergétique

La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes annonce dans un communiqué qu’elle vient de nommer Pierre-Henri Grenier Directeur Exécutif en charge de la transition énergétique à compter du 1er juin. Ce diplômé Essec a rejoint le Groupe BPCE en 1998. Pour le remplacer en tant que directeur général adjoint en charge des finances, du passif et de l’informatique, il est l’actuel directeur général de la Banque de Savoie, Thierry Saragosse, qui a été élu. Ce dernier, diplômé d’une école de commerce, a rejoint le groupe BPCE en 1989 après avoir débuté sa carrière dans l’industrie avec SGS Thomson Microelectronic.
La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes emploie 3 400 personnes réparties sur plus de 300 sites dans 15 départements.

Drôme / Vaucluse: Utiliser l’eau du Rhône pour irriguer les terres agricoles, un projet en cours

Deux départements, 81 communes, 3000 exploitations et des milliers d’hectares: telles sont les proportions du projet HPR (Hauts de Provence rhodanienne) qui consiste à extraire l’eau du Rhône pour irriguer les terres agricoles. Une idée lancée en 2002 … « Tous les projets d’irrigation assez importants nécessitent 10 à 15 ans de préparation », a expliqué André Bernard, président de la Chambre régionale d’agriculture du Sud-Paca. Il estime que « si tout se passe bien, il y aura du travail en 2021 ». Les scénarios de développement se reflètent dans la construction de réseaux d’irrigation à partir du Rhône avec deux sites majeurs, Bollène et Châteauneuf-du-Pape. En fin de course, la préfecture du Vaucluse établit un plan d’actions qui valide ou non ces scénarios.
Lisez ici

Le marché du yoga et des produits associés dépasse 120 millions d’euros

En France, 3 millions de personnes pratiquent le yoga. Et ce chiffre ne fait que croître. Un praticien dépense en moyenne 500 euros par an en cours de yoga et achats (alimentation, produits de beauté, vêtements, etc.). C’est un marché estimé en 2019 à 122 millions d’euros, a calculé la marque de beauté Taaj, basée à Paris, qui veut surfer dans la niche. D’autant plus que, selon le communiqué de presse de l’entreprise, 80% des pratiquants sont des femmes âgées en moyenne de 25 à 34 ans « cherchant des soins en fonction de leur mode de vie et de leur spiritualité ».

L’actualité du matin en France et dans le monde

– Le BTP, qui emploie 2 millions de salariés en France pour un chiffre d’affaires représentant 11% du produit intérieur brut, reprend lentement son activité. Selon la Fédération française du bâtiment, plus de la moitié des sites ont déjà été redémarrés depuis la déconfinement. Lisez ici

Sept entreprises sur dix ont déjà gelé leur nomination pour 2020 et la moitié des départements des ressources humaines ont pris des mesures pour réduire ou reporter les augmentations. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée début avril auprès de mille entreprises européennes par Willis Towers Watson, cabinets de conseil, courtage et solutions logicielles pour 45 000 salariés.

– payé sans distinction dans 40 départements, les 1.500 euros du maximum « Covid premium » Seuls 40% du personnel de 79 autres hôpitaux de «première ligne» ont été affectés pendant l’épidémie, selon un projet d’instruction ministérielle, dont l’AFP a obtenu copie.

Travailleurs saisonniers de l’Union européenne sera autorisé à venir en France soumis à un contrat de travail et au respect des mesures sanitaires, a annoncé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture.

NextRadioTV, la société mère de BFMTV et RMC, prépare un plan social qui voit le recours à des salariés intermittents, des indépendants et des consultants réduit de moitié et concerne également le CDD et le CDI.

– Le constructeur automobile français Renault prévoit de fermer quatre sites en France, dont Flins assemblant la citadine électrique Zoe et la Nissan Micra, dans le cadre d’un plan économique majeur qui sera annoncé la semaine prochaine, a indiqué le Canard Enchainé.

<<< Retrouvez ici le fil d'informations économiques du mardi 19 mai 2020