Accueil » News » FAQ sur le déconfinement: étudiants handicapés, quel soutien?

FAQ sur le déconfinement: étudiants handicapés, quel soutien?

  • par

N ° 5: « Je suis étudiant ». Quelques jours après la résiliation, des questions se posent en cas d’invalidité. Pour y répondre, le gouvernement publie des questions et réponses sur différents thèmes.

Quelques jours après l’annonce de la déconfusion, de nombreuses questions se posent notamment avec les personnes handicapées. Pour tenter d’y répondre, le gouvernement a préparé une foire aux questions (FAQ), divisée en plusieurs magazines thématiques, qui sont régulièrement mis à jour. Cinquième:  » je suis étudiant « 

• Que dois-je faire si j’ai des difficultés pendant mes études?

La continuité de l’enseignement est organisée par les enseignants. Si vous rencontrez des problèmes liés à votre situation pour suivre les cours proposés et / ou aux méthodes d’évaluation suggérées, veuillez vous référer à la référence handicap de votre établissement qui vous accompagne habituellement ou au dispositif handicap sur le site etudiant.gouv: https: //www.etudiant.gouv.fr/pid38441/etudiant-en-situation-dehandicap.html

• Que dois-je faire si j’ai une question concernant mon fichier CourseUp?

Quelles que soient les difficultés que vous rencontrez, vous pouvez contacter l’équipe Parcoursup du  » Contact « :
https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=contact
Un service est accessible aux sourds et malentendants, entre autres grâce à l’appareil Acceo. Vous pouvez également trouver des réponses dans la FAQ Course Up:
https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=questions

La plupart des institutions dont l’accès dépendait de la réussite des épreuves écrites et / ou orales des années précédentes ont modifié ces procédures avec une révision des dossiers. Vous serez immédiatement informé de ces modifications par la localisation et / ou via votre fichier Parcoursup. Une attention particulière a été demandée à ces établissements afin qu’ils soient à l’écoute des demandes dont le cours pourrait avoir été affecté par les conséquences d’un handicap.

Si l’institution que vous avez choisie maintient des tests de sélection des candidats, vous en serez informé directement par l’institution et / ou via votre dossier Parcoursup.

Si la proposition d’admission que vous avez reçue après le 19 mai 2020 n’est pas compatible avec votre handicap, vous pouvez demander au recteur de votre programme d’études de demander un réexamen de votre dossier.

• Avez-vous des difficultés à préparer vos examens ou avez-vous des questions sur la configuration des installations dont vous avez besoin pour passer les examens?

Veuillez contacter le service de référence ou de handicap de votre établissement, même si vous n’étiez pas inscrit à ce service avant cette incarcération. Il vous proposera de mettre à jour le plan de support que vous avez ou, sinon, différents plans de support. Vous trouverez leurs coordonnées sur le portail de votre agence ou sur:
https://www.etudiant.gouv.fr/pid38441/etudiant-en-situation-de-handicap.html

Si vous n’avez pas encore reçu de recommandation de logement d’un médecin désigné par le CDAPH, veuillez contacter l’agence responsable / handicap qui vous mettra en relation avec l’agence de santé qui organise les consultations, notamment par vidéo. Seule la notification d’hébergement, établie par l’organe administratif organisateur d’examens ou de concours, notamment sur avis du médecin, précise l’hébergement qui vous a été fourni. Si vous pensez que les horaires d’examens qui vous ont été communiqués avant l’incarcération ne sont plus adaptés aux nouvelles procédures d’examen, veuillez contacter le parrain handicap de votre établissement, qui pourra vous consulter, le médecin désigné par le CDAPH et l’équipe pédagogique, faites ces ajustements et, si nécessaire, faites des suggestions d’ajustements qui conviennent le mieux à votre situation.

• Que faire si j’ai une question / un problème de santé?

Tous les services de santé universitaires offrent un accès permanent en ligne ou par téléphone pendant la période de déconfusion et sont autorisés à suivre et à prescrire un traitement. Pour ceux qui séjournent en résidence universitaire, le Crous peut également se lier au service de santé et au système d’invalidité qui vous accompagne habituellement. Vous trouverez les coordonnées de votre service sur le site Internet de votre agence.

Pendant cette période, il ne faut pas hésiter à signaler tout autre problème lié à l’isolement aux systèmes d’invalidité (besoins de la race, situation psychologique). En relation avec le Crous, les services de santé et les acteurs locaux, ils peuvent vous informer sur les réponses mises en œuvre localement. Consultez également la plateforme d’auto-assistance aux jeunes handicapés, lancée par la FÉDÉEH:
www.entraide-handicap-fedeeh.org

• Puis-je obtenir une aide exceptionnelle pour les étudiants en situation précaire? Que devrais-je faire?

Cette nouvelle aide exceptionnelle concerne:
– les étudiants en formation initiale inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur et au BTS (hors étudiants) boursiers et non boursiers souffrent d’une perte de ressources due à des pertes d’emplois (à partir de 32 heures par mois ou 8 heures par semaine), ou si leur stage est satisfait en raison de la crise sanitaire;
– les étudiants étrangers en formation initiale, boursiers et non boursiers, qui sont restés sur le territoire français et subissent toutes les conséquences de l’éloignement.

Les étudiants doivent remplir un formulaire à partir du 12 mai: https://www.etudiant.gouv.fr/
Les instructions pour remplir les dossiers seront simplifiées et le paiement du soutien exceptionnel aura lieu dans les prochaines semaines afin que les étudiants puissent en bénéficier au plus vite. L’aide sera versée d’un montant fixe de 200 euros en une seule fois. Ce soutien exceptionnel n’est pas cumulable avec d’autres mesures prises par le gouvernement dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, comme le chômage partiel ou l’aide aux indépendants. Il complétera les subventions basées sur des critères sociaux, les secours d’urgence, l’aide fournie par les institutions qui ont mobilisé les ressources étudiantes et la contribution à la vie sur le campus (CVEC) pour fournir des coupons alimentaires, soutenir les magasins solidaires ou acheter du matériel informatique et téléphonique.