Accueil » News » Comptes du médecin libéral: immobilisations et amortissement

Comptes du médecin libéral: immobilisations et amortissement

  • par

Médecin libéral comptable

Tout d’abord, nous considérons un actif comme un actif dont la durée de vie ne dépasse pas un an. À l’inverse, un bien d’équipement est un bien qui devrait durer plus d’un an. Une immobilisation est donc dépréciée, vous ne pouvez pas déduire le coût total de l’exercice en cours (comme vous le faites avec une charge), mais seulement une partie (le reste est étalé).

Restrictions d’amortissement:

  • Vous ne pouvez annuler que les propriétés qui sont votre propriété.
  • Vous ne pouvez amortir qu’en cas de perte de valeur due à l’utilisation, au temps, à la technologie.

Vous ne pouvez donc pas radier:

  • une maison de location
  • une propriété louée
  • un terrain
  • le droit de présentation aux clients

Attention: vous êtes autorisé par l’administration fiscale à facturer certains biens dont la valeur unitaire HT ne dépasse pas 500 €. Vous ne paierez donc pas pour le remplacement d’une table cassée pour une valeur de 100 € HT, mais vous payez pour le remplacement de votre bureau usé pour une valeur de 600 € HT.

Calculer la dépréciation des comptes du médecin libéral

Vous devez déterminer le taux d’utilisation et le type d’amortissement.

1 – le degré d’utilisation
Cela dépend de la nature du bien et de la durée de vie utile estimée
Voici les tarifs indicatifs pour certaines marchandises:

  • Bâtiments professionnels : 20 à 50 ans / 2 à 5%
  • Peintures, papier peint : 3 à 5 ans / 20%
  • Mobilier de bureau et salle d’attentee: 10 ans / 10%
  • Matériaux robustes (banc de recherche) : 10 ans / 10%
  • Matériaux vulnérables (électrocardiographe, scanner à ultrasons, etc.) : 5 ans / 20%
  • Fournitures de bureau : 5 à 10 ans / 10 à 20%
  • Matériel : 3 à 5 ans / 20 à 33 1/3%
  • Voiture : 4 à 5 ans / 20 à 25%
  • Chaudière, réservoir de carburant ou de gaz : 10 ans / 10%
  • Réparations majeures ou améliorations majeures : 10 ans / 10%
  • Logiciel : 1 à 2 ans / 50 à 100%

2 – le type d’amortissement
Vous êtes généralement radié en ligne droite. Les années sont les mêmes: pour une période de 10 ans vous utilisez un pourcentage d’amortissement de 10% par an. Pour la première année, utilisez la méthode pro rata temporis: vous diminuez l’année au nombre de jours compris entre l’achat et le 31 décembre de l’année en question.

Dans certains cas, le médecin libéral peut être radié de manière dégressive. Ce calcul est plus compliqué et ne peut concerner que des biens neufs d’une durée estimée d’au moins 3 ans.

  • Année 1 : multiplier le coût par le taux d’amortissement et par le coefficient correspondant à la durée d’utilité de l’actif (1,25 entre 3 et 4 ans, coefficient 1,75 entre 5 et 6 ans: coefficient de 2,25 par la suite) 6 ans).
  • Années 2 à 5 : appliquer le taux le plus élevé entre le taux en baisse et le taux linéaire.
  • Des années plus tard : multipliez chaque valeur résiduelle (coût initial moins amortissement précédent) par le taux d’amortissement plus le même coefficient.
  • L’année dernière : le montant restant.