Accueil » News » Comment les frais accessoires sont enregistrés

Comment les frais accessoires sont enregistrés

  • par

Les coûts supplémentaires dans les comptes sont des coûts supplémentaires, par exemple: les frais de transport, d’assurance, de commission, de courtage, etc. engagés par l’entreprise lors d’opérations commerciales. Dans ce cours, nous savons comment tenir compte des coûts supplémentaires pour l’acheteur et le vendeur, puis nous faisons une demande avec un corrigé.

Coûts additionnels

En plus des coûts de la transaction principale, une facture peut inclure des coûts supplémentaires, tels que:

  • les frais de livraison et de transport;
  • l’indemnisation des intermédiaires (courtage, comm1ss10ns pour le dédouanement, etc.);
  • une assurance;
  • frais d’installation, etc.

Il existe plusieurs méthodes pour enregistrer ces frais accessoires, selon qu’il s’agit d’une facture d’achats d’immobilisations ou d’achats autres que des immobilisations, ou d’une facture de vente.

A. Coûts d’investissement supplémentaires

Les coûts associés aux immobilisations sont liés aux immobilisations auxquelles ils sont liés:

Si l’entreprise achète des meubles pour 10 000 € HT et qu’il y a 100 € HT pour les frais de livraison, elle retire 10 100 € HT de perception du compte 2184 – Mobilier.

Si elle achète un véhicule pour 5000 € HT plus 150 € HT de frais d’inscription, elle inclura également ces frais dans l’immobilisation et dans ce cas elle radiera le compte 2182- Moyens de transport. En revanche, si la facture mentionne un réservoir plein de carburant, elle ne peut pas associer son montant à l’immobilisation, car les consommables ne sont pas immobilisables: elle facturera ce montant en totalité sur le compte du compte 6061 – Non -approvisionnements stockables (eau, énergie, carburant).

Sur le même principe, si elle achète une imprimante pour 1 000 €, elle reliera les frais de livraison ou d’installation à l’actif. Cependant, il ne pourra pas inclure en plus des consommables facturés, tels que des rames de papier, des cartouches d’encre, etc.: ceux-ci seront débités du compte 6064 – Fournitures administratives.

B. Coûts liés aux achats (autres que les immobilisations)

Les achats de biens et les achats de matières premières entrent dans cette catégorie et peuvent également supporter des coûts supplémentaires directement liés à la transaction principale. Il existe trois façons d’enregistrer ces coûts supplémentaires, mais si l’entreprise en choisit un – selon le niveau de précision qu’elle souhaite – elle devra utiliser la même méthode pour tous ses achats de marchandises:

1. Nous débitons la facture 607 Achats dee Commerçantses seuls le montant de la marchandise et le compte correspondant à la nature exacte des surcoûts sont débités: compte 6241 Transport À l’achats pour les les coûts de transports accessoires lié à l’achats de marchandises, 616 Les primes d’assurance et 622 compensation intermédiaires et honoraires, pour diverses commissions et frais liés à la vente.

2. Nous choisissons d’intégrer ces frais accessoires directement lors de l’achat de marchandises et de débiter la facture 607 Shopping de marscontrehanMarêtre de la facture complète.

3. Nous débitons le compte 607 Achats de marchandiseses seul le montant de la marchandise et la facture sont débités 608 Frayers accessoires « achats le montant des frais accessoires.

Remarque: La méthode choisie dépend de l’organisation de l’entreprise. Si elle souhaite suivre de près l’évolution de ses coûts, elle choisira la première méthode, la plus détaillée. La deuxième méthode est plus simple, mais ne fait pas de distinction entre les coûts. Cette dernière méthode est un compromis entre les deux précédentes.

C. Frais supplémentaires à la vente

Lorsque l’entreprise facture des frais accessoires sur ses ventes, notamment d’expédition, elle utilise la facture 7085 Ports et tarifs acArrêtezoires FAcontretures pour les sauver. Cependant, elle peut choisir d’utiliser uniquement le compte 707 – vente de marchandise s’il ne veut pas distinguer les frais de port.

Diagramme des éléments comptables

Comptabilité des acheteurs

coût supplémentaire(1) Cette solution est recommandée dans un système développé.
(2) Un sous-compte par type de frais. Par exemple: 6081 frais de transport accessoires; 6082 frais d’assurance accessoires; 6083 Frais de douane supplémentaires, etc.

Comptabilité avec le vendeur

coût supplémentaire(1) Paiements: la facturation et les frais supportés par le fournisseur pour le compte du client ne sont plus utilisés.

Application corrigée pour les frais accessoires:

Le 25 octobre N, la société Sylvain achète des produits agroalimentaires au fournisseur Germain pour un montant hors taxes de 12 500,00 e.

La vente comprend également les frais accessoires suivants:

  • frais de transport: 250,00 e HT,
  • commission: 400,00 e HT,
  • assurance / transport: 35,00 e.

La TVA est au taux réduit sur les marchandises. Il n’y a pas de TVA sur les frais d’assurance.

Enregistrez ces transactions auprès du vendeur et de l’acheteur.

Correction:

Comptabilité avec le vendeur

Ventes gratuites

Ventes gratuites

Vente au départ

Vente au départ

Comptabilité avec le vendeur (vente à l’arrivée)

vente-arrivée

Comptabilité avec l’acheteur (vente dans les conditions « d’arrivée »)

Utilisation du compte 608

coût supplémentaire

Utilisation des comptes d’achat

coûts additionnels

Utilisation des comptes de dépenses naturellement

charge par défaut par nature