Accueil » News » Établir en libéral. Ce que les banques peuvent faire pour vous

Établir en libéral. Ce que les banques peuvent faire pour vous

  • par

C’est décidé, vous ouvrez votre cabinet! Si la décision marque un tournant essentiel dans votre parcours, elle ne peut évidemment pas être improvisée. Ainsi, bien avant de déposer votre plaque et de vous faire connaître auprès de vos clients potentiels, vous devez d’abord finaliser votre plan de financement, choisir la meilleure assurance qui couvre les différents dangers de la vie et anticiper tous vos besoins quotidiens. Pour ce faire, et comme il s’agit d’ignorer quelque chose, n’hésitez pas à embaucher votre conseiller bancaire qui pourra vous guider à travers chacune de ces étapes.

Besoin d’un soutien financier? Considérez l’hypothèque

Votre argent personnel ne suffit pas; vous avez besoin d’aide pour la configuration. Une entreprise bancaire est là pour vous accompagner, de la recherche de votre future propriété au déménagement. Quel que soit votre choix, ils vous proposeront diverses offres hypothécaires. Comprenant un prêt à taux fixe qui vous permettra de financer votre cabinet et de mener sereinement les travaux de rénovation prévus avant le début de votre exercice.

Vous pouvez également envisager un prêt d’accord, dont le remboursement sera effectué en une seule fois (à la fin dudit prêt). Si vous êtes un nouvel acheteur, pensez au prêt à taux zéro. Au contraire, êtes-vous déjà propriétaire mais souhaitez trouver une plus grande surface? On peut vous proposer un prêt relais (ou un prêt relais). Avez-vous un plan d’épargne logement (PEL) ou / et un contrat d’épargne logement (CEL)? Encore une fois, des prêts spécifiques vous sont réservés. Enfin, pour vous aider à acheter votre équipement de travail (mobilier, informatique, etc.), vous pouvez utiliser le crédit à la consommation.

Bon à savoir: Quelle que soit votre situation parmi celles qui viennent d’être mentionnées, il existe de nombreuses banques que vous pouvez anticiper et approfondir votre réflexion avec des outils simples, fiables et rapides. Sur leurs sites Internet, certains vous proposent de calculer votre capacité d’emprunt en quelques clics et de planifier vos futurs versements mensuels. Certains mettent également à votre disposition un moteur de recherche qui vous aidera à trouver l’endroit de vos rêves dans le quartier où vous souhaitez absolument vous installer.

Quelle assurance les banques peuvent-elles vous offrir?

Logement, voiture, responsabilité civile, assurance scolaire pour vos enfants, accidents de la vie, funérailles, vous pouvez bien entendu souscrire toutes les assurances quotidiennes auprès de votre conseiller. Votre banque répondra également à vos besoins pour votre entreprise en s’occupant de votre bien et en vous proposant une gamme complète de produits. Une assurance sur vos crédits professionnels, bien sûr, mais aussi (par exemple) une télésurveillance avec laquelle vous pouvez sécuriser votre bureau ou une assurance sur votre matériel informatique et autres smartphones. N’oubliez pas non plus d’anticiper les coups durs. Un accident, une longue maladie, des circonstances qui vous mettent en situation de handicap (ou pire, malheureusement!), Et ici la situation de votre société est mise à mal. Il en va de même si ce type de problème se produit avec l’un de vos employés. Heureusement, il existe de nombreuses banques qui vous proposent des plans de retraite professionnelle très utiles.

Pour les besoins quotidiens

Et tu es prêt? Comme pour votre compte personnel, votre compte professionnel vous permet de disposer de tous les instruments de paiement traditionnels, notamment une gamme de cartes de crédit adaptées à votre utilisation. Par exemple, les cartes Visa Business, Gold Business ou Business. Les paiements en ligne (tels que Google Pay ou Apple Pay) vous aident également.

Bon à savoir: Les banques proposent des formules qui vous permettent de bénéficier de nombreux avantages sur les produits bancaires auxquels vous êtes abonné. Demandez simplement à votre conseiller.

Épargnez pour mieux anticiper

Votre activité a commencé, pensez aux « économies » pour vous reposer! Vous n’avez pas besoin d’enregistrer un chiffre d’affaires important pour cela: même un avocat novice peut facilement investir. En effet, il existe des solutions adaptées à toutes les situations. Il n’est pas nécessaire de présenter le Livret A ou le Livret de Solidarité Développement Durable (LDDS) que tout le monde connaît depuis longtemps. Si vous payez encore peu d’impôt, vous pouvez également ouvrir un Compte d’Épargne Populaire (LEP), qui vous permet de payer jusqu’à 7 700 euros à 1%. Si votre jeune entreprise peut être considérée comme innovante, vous pouvez profiter du Compte d’épargne-innovation (CEI): paiements gratuits, sans plafond, et des frais de 1,25% brut (jusqu’à 1600 euros, 0,05 euros% supplémentaires) . En plus de votre Plan d’Epargne Logement (PEL), pensez au Contrat d’Epargne Logement (CEL): en combinant les deux, vous vous construisez vos droits à un prêt avec une acquisition ultérieure. Si vous avez plus de ressources, des offres de dépôts à terme (avec paiement unique) sont également disponibles. Quant au Plan d’Epargne en Actions (PEA), il vous permet de constituer ou d’améliorer votre capital à travers un portefeuille d’actions et de titres français et européens. Une bonne façon de préparer sa retraite et de profiter d’un cadre fiscal avantageux. Après tout, puisque nous parlons de retraite, vous pourriez aussi envisager (selon votre situation) une assurance professionnelle qui vous encouragera à capitaliser dans ce sens. Par exemple un PEE, un PERCO ou même un PERM. Sans assurance-vie bien sûr!