Accueil » News » Télétravail et déductions fiscales Actualités TVA

Télétravail et déductions fiscales Actualités TVA

  • par

Êtes-vous un employé, mais travaillez-vous à domicile? Certains frais sont déductibles.

Depuis le 13 mars (date du décret du gouvernement du Québec), de nombreux travailleurs travaillent maintenant à domicile. Pour beaucoup, cela signifie des coûts supplémentaires. Beaucoup ne savent pas qu’ils peuvent déduire certains de ces frais lorsqu’ils préparent leurs impôts pour 2020.

J’ai rejoint les porte-parole des administrations fiscales fédérale et québécoise; ils ont confirmé que les gouvernements n’avaient pas encore annoncé de changements ou de nouvelles mesures fiscales pour les travailleurs appelés télétravail en période de pandémie. Ils doivent donc être satisfaits des mesures existantes.

Certains frais sont donc déjà déductibles de votre revenu imposable. Vous devez demander à votre employeur de signer des formulaires spécifiques aux niveaux fédéral et des États.

Comme pour les travailleurs autonomes, vous pouvez déduire les dépenses de bureau si votre espace de travail est occupé plus de 50% du temps pour gagner un revenu d’emploi (ce qui est largement le cas aujourd’hui).

Côté Québec, cet espace de bureaux ne doit pas dépasser 25% de la surface habitable totale de l’hébergement (incluant toilettes, couloirs, rangement, cuisine, sous-sol). Et le Québec ne rembourse que 80% des dépenses admissibles.

Si l’employé est propriétaire, il ne peut pas déduire la valeur locative de l’espace de bureau. S’il est locataire, il peut déduire une partie raisonnable de son loyer.

Dans les deux cas, le salarié peut également déduire certaines fournitures, mais pas les frais d’achat d’équipements (ordinateur, smartphone, électronique, matériel de bureau, etc.).

Cependant, sous certaines réserves, Revenu Canada accepterait une déduction pour l’achat de matériel informatique jusqu’à une limite de 500 $. Certains frais ne sont pas déductibles au niveau provincial, mais au niveau fédéral (et vice versa). Le Québec vous offre la possibilité de déduire un salaire versé à un adjoint, même s’il s’agit de votre conjoint, si votre employeur l’a autorisé (cependant, vous devez remplir un Relevé 1 au niveau provincial).

-Préparez vos impôts pour 2020, c’est au moins dans neuf mois: conservez tous vos revenus et ce record

– Coûts éligibles pour les bureaux: chauffage, électricité, assurances, taxes foncières, eau, accessoires d’éclairage, réparations mineures, amortissement du mobilier et du matériel électronique ou informatique, produits de nettoyage et peinture.

– Additionnez les coûts annuels, divisez-les par 12 et appliquez-les à la superficie totale du logement allouée à votre espace de bureau. Par exemple, si vos dépenses mensuelles totalisent 800 $ et que votre bureau représente 20% de votre logement, vous pouvez déduire 160 $ ​​pour le nombre de mois de télétravail. Et si votre loyer mensuel est de 1 200 $, vous pouvez réclamer 240 $.

-Fournitures et autres dépenses éligibles: papier, crayons, stylos, cartouches d’encre, accès Internet (selon le pourcentage alloué à un usage professionnel), paquets et appels mobiles.

-Formulaires à relier à votre déclaration de revenus:

Ottawa: T777 (lignes 9945 et 22900), état des frais de personnel (https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/formulaires-publications/formulaires/t777.html); Formulaire de l’employeur T2200 (https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/formulaires-publications/formulaires/t2200.html)

Québec: TP-59 Coûts de main-d’œuvre pour les salariés (https://www.revenuquebec.ca/fr/services-en-ligne/formulaires-et- publications / details-current / tp-59 /); TP-64.3, formulaire employeur (https://www.revenuquebec.ca/fr/services-en-ligne/formulaires-et-publications/details-courant/tp-64.3/).

-Plus d’informations: Ottawa: bit.ly/3cFgVSq • Québec: bit.ly/2RXneZn (sections 3.3.4 à 3.3.6).