Accueil » News » 10 mesures qu’un CIO doit prendre pour protéger son entreprise contre les pirates

10 mesures qu’un CIO doit prendre pour protéger son entreprise contre les pirates

  • par

Alors que les pirates ciblent de plus en plus les entreprises, il est devenu impératif pour les entreprises de protéger leurs données. Cette responsabilité incombe au DSI de l’organisation et doit prendre les mesures adéquates pour trouver des solutions de sécurité. Grâce au flux d’informations entrant et sortant de l’entreprise à plusieurs étapes, les points d’attaque des pirates ont considérablement augmenté.

Cela est particulièrement vrai pour les petites entreprises, car de nombreuses entreprises n’ont même pas de service informatique en place pour lutter contre les cybermenaces. Par conséquent, ces installations doivent suivre un certain nombre de directives pour maintenir la sécurité de l’entreprise.

Activer la double authentification

L’authentification à deux facteurs améliore la sécurité du compte en utilisant quelque chose que le titulaire du compte connaît (mots de passe) et quelque chose qu’il possède (téléphones mobiles). Bien que cela ne puisse pas rendre les comptes invincibles, cela ajoute une couche de protection supplémentaire.

Connaître les techniques de phishing

Les pêcheurs utilisent régulièrement les astuces d’un «ingénieur social» pour voler des données et des informations confidentielles. Ils incitent les gens à afficher de fausses pages et leur demandent d’être heureux de fournir leurs informations et leur mot de passe. Il est conseillé de connaître les astuces générales utilisées par les pêcheurs de données et également de former les travailleurs.

Effectuez un stockage et une gestion des données efficaces

La gestion des données est cruciale car des données stockées de manière incorrecte peuvent être utilisées à mauvais escient. Le DSI devrait veiller à ce que les employés aient uniquement accès aux informations dont ils ont besoin et non plus. Ils doivent également être formés pour traiter et stocker les données. Le DSI doit également créer un référentiel trié et le catégoriser efficacement.

Ne sous-estimez jamais l’importance du chiffrement des données

Si les données sont stockées n’importe où, elles peuvent être cassées. Par conséquent, son cryptage est nécessaire. Plusieurs outils peuvent être utilisés pour cela et le DSI doit choisir celui qui convient le mieux. Les ordinateurs Windows ont une fonctionnalité intégrée appelée BitLocker (les Mac ont FileVault) qui crypte des disques entiers en quelques minutes. Il est également recommandé d’utiliser des outils avancés pour le chiffrement.

Réseaux sans fil sécurisés au sein d’une organisation

De nombreux pirates utilisent une technologie appelée «archivage», dans laquelle ils conduisent des voitures avec des appareils hautes performances pour rechercher des réseaux faibles et non protégés. Une fois trouvés, ils les infiltrent et volent ou bloquent des informations et empêchent les entreprises d’être rachetées. Le DSI doit s’assurer que leurs réseaux sans fil sont sécurisés et que leurs signaux de transmission sont couverts.

Assurez-vous que les services cloud sont correctement protégés

Les entreprises utilisent aujourd’hui plusieurs services cloud. Il est nécessaire de s’assurer que ces services sont correctement sécurisés pour minimiser la perte de données, le vol d’identité et d’autres menaces. Les services cloud sécurisés doivent être préférés aux services non sécurisés, et le CIO doit surveiller tous les points de piratage possibles pour les pirates.

Construire une culture de sensibilisation aux risques et former les employés

Pour éviter les cybermenaces et les pirates, tous les employés d’une organisation doivent être sur la même page. Le DPI devrait régulièrement informer et informer les employés sur les diverses menaces et sur la façon de les éviter. Une entreprise avec une culture de sensibilisation au risque qui prévaut est toujours en mesure de prévenir les cybermenaces avant qu’elles n’atteignent des étapes importantes.

Tenez tout à jour

Certaines des menaces les plus importantes pour la sécurité des entreprises sont les programmes qui n’ont pas été mis à jour. Le CIO doit s’assurer que les programmes vulnérables tels que Flash, Java et autres sont mis à jour sur toutes leurs machines.

Suivez toutes les précautions généralement déclarées

Tous les DSI connaissent bien un certain nombre de précautions bien connues, telles que les pare-feu efficaces, les serveurs de passerelle, les programmes mis à jour, la formation des employés, etc. Ils doivent s’assurer que ces précautions sont strictement observées et non ignorées. Les spambots et les attaques DDoS peuvent entraîner plusieurs problèmes de sécurité, il vaut donc mieux prévenir que guérir.

Utilisez la meilleure protection et sécurité antivirus possible

Inutile de dire que le DSI doit s’assurer qu’il dispose du meilleur logiciel antivirus installé et fonctionnel sur toutes les machines sur lesquelles l’entreprise opère. Chacune de ces machines peut être une source de vulnérabilité, donc les garder toutes en sécurité n’est possible qu’avec un package de sécurité d’entreprise complet.

En refusant ces dix principales mesures de sécurité, les DSI peuvent empêcher les cyberattaques contre les organisations. Ils peuvent aider à minimiser les risques de perte de données et de mauvaise utilisation des ressources comme avantages supplémentaires.


Dernière mise à jour le 2020-08-11 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires