Accueil » News » sur quels achats la TVA peut-elle être déduite?

sur quels achats la TVA peut-elle être déduite?

  • par

Preuve d’achat

Si vous souhaitez récupérer la TVA sur vos dépenses professionnelles, vous devez d’abord le faire s’assurer que certaines conditions formelles sont remplies sur la preuve d’achat (généralement des factures). Alors devrait apparaître:

Par exemple, si vous indiquez uniquement le montant TTC, vous n’êtes pas autorisé à calculer le montant HT vous-même, les taux de TVA variant en fonction des livraisons de biens ou de services.

Notez que ces détails complètent les autres informations obligatoires sur chaque facture (date d’émission, numéro SIREN et identité du fournisseur, numéro de TVA intracommunautaire si la facture est supérieure à 150 € …).

Afficher un modèle de facture autonome

Bon à savoir

Sauf cas particuliers (notamment frais de restauration), un reçu n’est pas une facture. Il s’agit uniquement d’une preuve d’achat qui permet, par exemple, le remboursement ou l’échange du produit acheté.

Les conditions de fond

La déduction de la TVA répond à des règles très spécifiques:

  • L’achat doit être nécessaire et impliqué dans l’intérêt de l’opération : Cela signifie que vous ne pouvez pas déduire la TVA sur les achats effectués pour un usage privé uniquement.

  • Si votre achat est mixte (l’utilisation est à la fois professionnelle et privée), la part de l’utilisation professionnelle doit être au moins 10%. La TVA déductible est alors calculée au prorata du taux d’utilisation.

  • La TVA ne peut pas être déduite uniquement lorsqu’elle est due par votre fournisseur. Cette date d’expiration varie en fonction de la nature du bien acheté ou du service acheté et peut correspondre à la date de facturation ou à la date de livraison.

Vous ne pouvez déduire la TVA que si vous en êtes responsable vous-même et donc la facturer à vos propres clients.

Le crédit de TVA

Si le montant de la TVA déductible est supérieur à celui de la TVA collectée, vous avez droit à un crédit de TVA. Vous pouvez demander à l’État un remboursement ou l’utiliser pour payer la TVA ou d’autres taxes professionnelles à l’avenir.

Si votre constructeur automobile est soumis au calendrier réel simplifié, vous ne pouvez demander le remboursement de ce crédit que si c’est le cas supérieur ou égal à 150 €. Notez que vous pouvez le faire au moment de paiement d’une des deux tranches de TVA semestrielles, mais dans ce cas, votre demande de remboursement doit être au moins égal à 760 € et se rapportent à la TVA sur l’acquisition de biens immobilisations pour votre propre entreprise. Ensuite, vous devez motiver votre demande en l’accompagnant de factures.