Accueil » News » PC et équipement informatique: guide de recyclage

PC et équipement informatique: guide de recyclage

  • par

Ordinateurs, écrans, imprimantes, claviers, cartes électroniques … Ces dernières années, vous avez peut-être entreposé votre ancien matériel informatique, défectueux ou simplement remplacé, au sous-sol. Et l’achat d’un nouvel ordinateur et d’un bel écran LCD au lieu de l’ancien moniteur CRT ne résoudra pas le désordre. Surtout parce que votre imprimante multifonction est juste cassée! Un dysfonctionnement qui vous coûtera plus cher à réparer que l’achat d’un nouveau modèle … Un autre appareil qui se retrouve au sous-sol. Le matériel informatique est devenu un produit de consommation comme les autres, mais cela n’est pas sans impact sur l’environnement.

Comment pouvez-vous vous débarrasser de tout ce matériel une fois que le don de la famille ou la piste de vente d’occasion a été exclu? Ce type de matériau, trop polluant et trop complexe à manipuler, ne doit surtout pas être jeté à la poubelle ou en décharge. Alors, comment pouvez-vous vous en débarrasser sans nuire à la nature? Les directives européennes sur le recyclage des équipements électroniques sont transposées en France depuis août 2005. Les déchets d’équipements électriques et électroniques (ou DEEE, qui incluent désormais tous les appareils électroménagers, l’électronique grand public, la téléphonie et l’informatique) doivent donc être traités et collectés de manière spécifique. Tout le monde doit jouer au jeu à tous les niveaux de l’industrie. Les fabricants doivent concevoir davantage d’équipements «écologiques» et créer un secteur de récupération et de traitement des déchets électroniques. Les distributeurs reprennent le matériel d’occasion lors de la vente d’un nouveau, selon la règle « un par un ». Mais les consommateurs sont également responsables de veiller à ce que cet équipement ne soit pas jeté à la poubelle (le symbole de la poubelle barré peut renforcer cette interdiction). Il est donc de la responsabilité de chacun de trouver une solution pour éliminer correctement ses déchets électroniques. Plus facile à dire qu’à faire, malgré les bonnes intentions européennes …

15 novembre: le secteur de la récupération des déchets électroniques commence!

Principale préoccupation en France: la mise en place du secteur de la valorisation des DEEE a été retardée d’un an. Il est développé à l’initiative du ministère de l’écologie, des fabricants et des distributeurs (obligatoire par la directive européenne). Le choix des éco-organismes chargés de gérer la collecte et le recyclage des DEEE en France vient d’être décidé en juillet 2006. Le recyclage de ces déchets consiste à créer une organisation logistique pour retirer les déchets électroniques des points, sélectionner leur collecte, les regrouper puis les transporter vers des usines de recyclage, où ils sont démontés. Les différents matériaux (plastiques, métaux, substances dangereuses, verres, etc.) sont triés et traités, recyclés et recyclés si possible.


Cette organisation devrait enfin démarrer le 15 novembre 2006.

Les producteurs et les distributeurs sont responsables du financement du secteur et des éco-organisations dans un rapport égal à celui de leur part de marché. Cependant, une partie du coût du recyclage individuel d’un appareil électronique doit être répercutée sur le prix du nouvel équipement et doit donc être répercutée sur le consommateur. À partir du 15 novembre, vous verrez cette «éco-taxe» s’afficher à côté du prix de vente et l’ajouter.  » Environ 1 euro pour une unité centrale, 5 euros pour un moniteur 17 pouces Laetitia Flahaut, directrice de l’environnement chez Dell, croit.

Plus précisément, comment vous débarrasser de votre équipement informatique?

En cas de nouvel achat: la règle de retour « un par un »

Comme pour les appareils électroménagers, si vous achetez un nouveau PC (unité centrale et écran) dans un magasin ou un site Web, par exemple, vous avez le droit de reprendre votre ancien équipement similaire (unité centrale). et écran), qu’il soit fonctionnel ou non. Dans les magasins, il est difficile de trouver des magasins qui jouent déjà le jeu, tant que le secteur de la récupération ne fonctionne pas et que le coût total de la récupération est pris en compte. Seul Darty reprend officiellement – et gratuitement – chaque ancien appareil dans le cadre de son « contrat de confiance ». Concernant les sites Internet, Dell propose à ses clients une procédure originale. Il dissocie la livraison de la récupération. Par exemple, un client qui a acheté un PC auprès de Dell peut s’inscrire plus tard sur le site du commerçant pour continuer à éliminer gratuitement son ancien équipement … À partir du 15 novembre, les distributeurs et vendeurs de matériel informatique peuvent avoir plus d’excuses: ils devront appliquer cette règle, les consommateurs participant à l’effort de recyclage en achetant de nouveaux équipements intégrant la «taxe écologique».

Déposez votre équipement au centre de recyclage municipal

Les collectivités locales volontaires mettront progressivement en place une collecte sélective des déchets électroniques, qui sera assurée par l’une des «éco-organisations» reconnues et envoyée dans des usines de retraitement spécialisées. Nous pouvons donc livrer nos équipements au centre de recyclage ou demander le service de collecte des objets encombrants à notre commune, si la commune opte pour les DEEE. Actuellement, à l’exception de quelques rares initiatives (Strasbourg et Emmaüs par exemple, ou Dell, lors d’une opération ponctuelle à Rueil-Malmaison), peu de communes ont anticipé les directives européennes et mis en place un système de tri sélectif électronique des déchets. Même après le 15 novembre, il vaut mieux s’informer auprès de votre mairie avant de vous rendre dans votre centre de recyclage avec votre ancien matériel informatique. Pour l’instant, les sites Internet des grandes villes comme Lyon et Paris incitent les consommateurs à se fier aux vendeurs pour reprendre les anciens équipements. On espère que les municipalités joueront le jeu à partir du 15 novembre.

Ne jetez pas un équipement qui fonctionne toujours: donnez-le
Vous pouvez maintenant considérer votre ancien moniteur CRT comme méprisant, mais s’il fonctionne toujours, il peut toujours être utilisé par d’autres. Si personne autour de vous n’est intéressé, vous pourriez aussi bien le confier à une association humanitaire comme Emmaüs, qui le dépoussiérera et lui insufflera une nouvelle vie. Certaines communautés Emmaüs sont heureuses de reprendre votre ancien équipement s’il peut être réutilisé et revendu. Au niveau local, les associations sont chargées de récupérer votre ancien matériel pour le confier à des écoles, des organisations s’occupant de pays en développement …

* DEEE: les équipements électriques et électroniques, c’est quoi?
– Matériel informatique: ordinateurs de bureau et portables, moniteurs, imprimantes, scanners, routeurs réseau, haut-parleurs.
– Multimédia et mobilité: lecteurs audio et vidéo, appareils photo numériques, caméscopes, assistants personnels, GPS.
– Electronique de loisirs: téléviseurs, magnétoscopes, vidéoprojecteurs, lecteurs et / ou enregistreurs CD et DVD, amplificateurs, systèmes hi-fi compacts, jouets, décodeurs (câble, satellite, TNT).
– Téléphonie: téléphones fixes et mobiles, modems.
– Électroménagers: lave-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, fours, micro-ondes, sèche-cheveux, tondeuse à cheveux, robots culinaires
– Outils: bricolage, jardinage

Selon l’ADEME (Agence française pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie), un ménage français collecte 13 kg de DEEE par an. L’objectif du secteur de la valorisation des DEEE en France serait de traiter 4 kg par habitant et par an …