Accueil » News » Recyclage de pièces d’ordinateur

Recyclage de pièces d’ordinateur

  • par

Écrit par Consoglobe, le 21 août 2007 à 18h30

Depuis le 15 novembre 2006, les producteurs et les autorités locales doivent mettre en place une collecte sélective des déchets électroniques et informatiques. Les PC et autres écrans d’ordinateur, complexes à recycler et encombrants, ne peuvent théoriquement plus se retrouver à la poubelle …

En réalité « Les résultats sont mitigés et il reste encore un long chemin à parcourir Bertrand Bohain, représentant du National Recycling Circle, explique (CNR, organisation représentant des groupements de collectivités locales pour la gestion des déchets).

Selon lui, l’organisation chargée de la coordination des quatre entreprises de recyclage (OCAD3E) est lente et inefficace.

Et si elle estime qu’un peu plus de 300 communes ont déjà signé un contrat pour mettre en place une collecte sélective, en fait, peu l’ont déjà fait sur place (comme c’est le cas à Paris, Grenoble, Dijon, Lille, Strasbourg ou Fontainebleau).

Comment vous débarrasser de votre ancien PC?

Aujourd’hui, il existe trois façons d’éliminer correctement les anciens équipements:

  • Retournez tout équipement obsolète à un distributeur (Auchan, Darty ou Fnac) qui reprendra la machine de recyclage en échange d’une machine achetée.
  • Allez dans un centre de recyclage qui a des beines appropriées et séparées pour les écrans, les unités centrales et les accessoires.

Et si cela fonctionne toujours, pensez à le mettre sur le service de don en ligne Consorecup! L’appareil, validé par les parlementaires français en 2005, est entièrement financé par les fabricants conformément à une directive européenne sur le recyclage des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques – prononcer D3E). L’objectif était de collecter 4 kg de DEEE par an et par habitant, sachant que nous produisons en moyenne 14 kg par an

Les communautés ne sont toujours pas remboursées

Avec seulement un tiers des DEEE à récupérer, les résultats sont mitigés et deviennent une préoccupation pour les communautés.

D’autant plus que ceux qui ont réussi à mettre en place un système de collecte n’ont pas encore été indemnisés financièrement. Ceci est normalement attendu car l’appareil doit être entièrement financé par les fabricants.

Depuis le début de l’initiative, Eco Systems (la plus grande éco-organisation) indique avoir déjà traité 30 000 tonnes de DEEE. Cependant, aucun chiffre spécifique pour les déchets informatiques n’est encore disponible. «L’industrie du recyclage a démarré très rapidement avec les vendeurs, représentant presque tous les volumes traités. D’un autre côté, il est vrai que du côté de la communauté, les choses avancent progressivement », confirme l’entreprise.

consoGlobe recommande également …