Accueil » News » Enregistrement comptable d’un service: guide

Enregistrement comptable d’un service: guide

  • par

Le service est un accord contractuel entre un professionnel et un client pour l’exécution d’un service moyennant des frais. Ce contrat est spécifique à l’externalisation ou aux services, c’est-à-dire sur mesure, il est donc l’inverse d’un contrat de vente qui n’est pas écrit et n’est pas exclusif à chaque client. S’agissant d’un service payant, il est donc nécessaire d’inclure cet échange dans le plan comptable.

Recevez un contrat de service personnalisé
Découvrez la solution LegalPlace pour l’expertise comptable

Le traitement comptable dépend-il de la nature du service?

La prestation de services couvre toutes les activités de nature industrielle, administrative, commerciale ou artisanale, ainsi que les professions libérales offrant des services rémunérés. Les services offerts peuvent être très variés. Il devrait distinguer deux catégories: les services et le travail. Les services peuvent être, par exemple: des services de conseil intellectuel, des créations de sites Internet, des soins de beauté ou encore un service de livraison. A l’inverse, les travaux sont des services matériels pouvant être fabriqués ou réparés.

Quelle est la comptabilité pour l’achat d’un service?

Selon la nature du service

Une personne physique, une communauté, une entreprise, une administration ou d’autres organisations peuvent utiliser les services dans le cadre de leurs activités. Il peut s’agir d’une externalisation ponctuelle ou répétée.

Pour les coûts correspondant directement à l’achat du service, différents comptes doivent être utilisés selon la nature de ce service. Nous avons déjà distingué les services des travaux.

  • Pour les services, utilisez le compte 604 – Étudier les achats et les services. Par exemple, cela pourrait être une entreprise de communication qui sous-traite une mission à un entrepreneur, ou un hôpital qui engage temporairement une infirmière libérale de remplacement.
  • Pour les travaux, utilisez le compte 605 – Achats de matériaux, équipements et travaux. Il peut s’agir d’une entreprise de rénovation d’appartements qui utilise un électricien dans l’une des unités qu’elle rénove. Le prix de la prestation comprend également le prix du matériel utilisé.

Le service peut également être enregistré en tant que coût externe, et non en tant qu’achat, lorsqu’il s’agit de sous-traitance (sous-traitance en construction) qui n’est pas liée au domaine de l’entreprise cliente.

  • Pour un service qui n’est pas lié au secteur d’activité du client, nous utilisons le compte 611 – externalisation générale. Par exemple, une société de vente d’appareils électroménagers qui sous-traite l’approvisionnement de ses produits.
  • Le compte 628 – Divers est utilisé pour la sous-traitance administrative. Par exemple, il peut s’agir d’une entreprise qui utilise un comptable pour fermer ses comptes.

Soyez prudent : Si vous faites appel à un sous-traitant, veillez à ne faire aucun travail caché. En effet, le décret du 27 octobre 2005 interdit ce type de comportement et impose des pièces justificatives aux professionnels: « Les personnes qui contractent pour un usage personnel, celui de leur conjoint ou de leurs descendants ou descendants, sont réputées avoir effectué les vérifications imposées par l’article L. 324 -14 comme lui par son partenaire contractuel à la conclusion du contrat et tous les six mois jusqu’à la fin de son exécution l’une des dispositions prévues à l’article R. 324-4. « 

Fichier comptable

Le traitement comptable est effectué comme suit:

  • Pour la première étape, le compte correspondant à la nature de la prestation est débité. Comme décrit ci-dessus, il peut s’agir des comptes 604, 605, 611 ou 628 selon toute situation.
  • Ajoutez ensuite la TVA au compte 44566 – TVA sur d’autres biens et services.
  • Enfin, nous créditons le compte correspondant aux fournisseurs (401).

Quelle est la comptabilité de la vente d’un service?

Si le consommateur souhaite connaître le prix de la prestation, le prestataire doit indiquer explicitement le montant qui lui sera facturé. Le professionnel peut être amené à rédiger un devis dans le cadre d’un service, gratuit ou payant, selon la situation. Il est obligatoire d’en utiliser un facture en double exemplaire, pour le consommateur et pour le prestataire, lors de la réalisation d’un service.

Enregistrer une facture

Les factures doivent être enregistrées à leur date de création. Pour enregistrer une facture de vente de service, le compte client (411) doit être débité du montant net à payer au client. Par la suite, le compte de service (706) ou, si nécessaire, le compte de travail (704) doivent être crédités du montant net avant taxes. Enfin, pour finaliser l’enregistrement de cette opération, le compte de crédit 4458 – TVA est en attente. L’opération n’est pas terminée et sera régularisée lors de l’encaissement de la facture.

Facture d’acompte

Lorsqu’un client a prépayé un service, vous devez enregistrer une facture d’acompte. Vous devez d’abord enregistrer le dépôt dans le journal bancaire: pour cela, nous débitons le compte 512 – Banque et créditons le compte 4191 – Avances et dépôts reçus sur les commandes.

N’oubliez pas de régulariser la TVA, car nous enregistrons la TVA à la date de collecte de la facture. Par exemple, le compte 44 571 – TVA collectée est crédité.

Quand le Trésor peut-il facturer la TVA pour une prestation de services?

L’entreprise doit appliquer la TVA à l’opération lors de l’exécution du travail ou de la prestation. Il doit alors déclarer le montant de cette TVA et la verser à la trésorerie pendant le mois de recouvrement de la créance. Étant donné que la TVA facturée n’est due qu’au moment de l’encaissement, si une facture est payée dans les 30 jours, la TVA est créditée sur le compte 4458 – à régler ou en attente de TVA. Le compte 44 571 – TVA collectée – ne sera crédité qu’à partir de la date de recouvrement, c’est-à-dire lorsque le client aura réglé la facture du service rendu.

Faites attention! Dans le cadre d’une transaction en dehors de l’Union européenne, la TVA pour les services extracommunautaires s’applique.