Accueil » News » la HES-SO met en place un fonds pour …

la HES-SO met en place un fonds pour …

  • par

L’Université des sciences appliquées de Suisse occidentale (HES-SO) aide ses étudiants. La filiale, notamment à Neuchâtel et Delémont, a débloqué un fonds d’aide d’urgence de 1,7 million de francs, a-t-elle annoncé vendredi.

Ce soutien financier vise à empêcher les étudiants de devenir «non forcés» pendant cette période causée par la pandémie de coronavirus. Les personnes qui ont perdu leur emploi à cause de la crise peuvent demander une aide mensuelle temporaire pouvant atteindre 600 francs par mois.

Lisez aussi: Coronavirus: la Haute Ecole Arc de Neuchâtel récompensera le dévouement de ses étudiants dans le domaine

Deux tiers des étudiants impliqués

La Haute École propose également deux autres supports uniques de 600 francs. La première consiste à régler les factures médicales qui ne sont pas couvertes par l’assurance et qui sont liées à la pandémie. Celles-ci peuvent concerner les étudiants ainsi que leurs personnes à charge, selon le communiqué de presse. La seconde concerne l’achat de matériel ou de services informatiques nécessaires pour suivre des cours de formation à distance.

Selon les chiffres de la Haute École, les deux tiers des 21 000 étudiants HES-SO travaillent en parallèle de leurs études, souvent en CDD. Les mesures de protection imposées par la Confédération ont eu « un impact significatif » sur leur situation économique, a indiqué l’establishment.

Ce dispositif d’aide d’urgence est financé par les cantons partenaires HES-SO (Berne, Jura, Neuchâtel, Fribourg, Genève, Vaud, Valais), en redistribuant les montants non affectés aux comptes 2019 et en utilisant un fonds déjà existant pour soutenir les étudiants.