Accueil » News » Résultats: une année mitigée pour LDLC

Résultats: une année mitigée pour LDLC

  • par


C

Quant au BtoB, les ventes sont restées stables d’une année sur l’autre avec des ventes de 162,3 M. Crédit: FirmBee / Pixabay

Alors que les ventes en ligne du groupe ont bien performé l’année dernière, les activités boutique et B2B de LDLC ont ralenti, principalement à la fin de l’exercice clos en mars. Le repositionnement de Materiel.net en début d’année n’a pas permis de diminuer de 3% le chiffre d’affaires qui s’élève à 493,3 millions d’euros sur l’année.

L’exercice financier de LDLC s’étend d’avril à fin mars de l’année suivante. Le dernier trimestre fiscal s’est donc terminé cette année au milieu de la crise du virus corona. Le chiffre d’affaires est donc saisissant. Sur la période, les activités BtoB ont réalisé un chiffre d’affaires de 36,9 millions d’euros contre 41,0 millions d’euros au 4ème trimestre 2018-2019. Le chiffre d’affaires des magasins a également baissé de 3% à 15,6 millions d’euros. Après l’introduction du confinement dans toute la zone, le groupe a temporairement fermé la plupart de ses magasins. à ce jour, seuls 10 des 51 magasins du réseau sont ouverts au public, dans le strict respect des barrières recommandées , précise le vendeur d’ordinateurs dans un communiqué de presse. Les activités BtoC en ligne ont enregistré des ventes trimestrielles stables par rapport à la même période de l’année dernière, à 61,7 millions d’euros. Alors que les ventes en ligne progressent globalement de manière significative, le Groupe enregistre un changement de facturation client au 31 mars 2020 du fait du calendrier et des effets de la crise sanitaire sur la chaîne d’approvisionnement. Le chiffre d’affaires BtoC s’est élevé à 82,1 millions d’euros sur le trimestre (contre 84 millions d’euros un an plus tôt). Le chiffre d’affaires du dernier trimestre a ainsi baissé de 5% à 120,7 millions d’euros.

Sur l’exercice, LDLC a réalisé un chiffre d’affaires de 493,3 millions d’euros, en baisse de près de 3%. Dans le détail, l’activité BtoC a contribué à ce résultat avec 323,5 millions d’euros, contre 335,9 millions d’euros en 2018-2019. Pour rappel, le premier semestre 2019-2020 a été impacté par le repositionnement stratégique désormais achevé de l’offre Materiel.net (impact de 18,6 millions d’euros). Les ventes des magasins LDLC.com ont augmenté de 11,2% à 66,7 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de BtoB est resté stable sur un an avec un chiffre d’affaires de 162,3 millions d’euros. Ces activités, en croissance de 3,5% sur les neuf premiers mois de l’année, sont principalement impactées par le ralentissement de l’activité depuis le début de la détention en France. Les autres activités (hors Magina) de l’exercice s’élèvent à un chiffre d’affaires cumulé de 7,5 millions d’euros.

Acquisition de Top Achat

Au regard de la crise actuelle, le groupe perçoit des effets très variables selon les différentes activités. Si les magasins et les entités BtoB connaissent une baisse temporaire d’activité, les sites de vente en ligne seront pleinement opérationnels. En termes d’approvisionnement, LDLC dispose des approvisionnements et des canaux d’approvisionnement nécessaires pour répondre à la demande. Le groupe estime pouvoir s’appuyer sur son réseau de distribution, BtoB, BtoC en ligne, pour ne pas subir d’effets significatifs sur son activité globale.

Le contexte actuel n’a pas empêché le revendeur de finaliser le rachat de la société Top Achat de Rue Du Commerce le 10 avril. L’activité de ce site a augmenté de 90 M € en 2019.