Accueil » News » Comptabilisation de l’achat d’un ordinateur

Comptabilisation de l’achat d’un ordinateur

  • par

De nombreuses entreprises en ont besoin dans le cadre de leurs activités acheter du matériel informatique et plus spécifiquement les ordinateurs. Voyons donc comment gérer un tel achat en comptabilité sachant que ce type de produit peut exister un atout ou bien un acte d’accusation selon la situation.

Comptabilisation de l’achat d’un ordinateur constituant un atout

Fondamentalement un ordinateur répond parfaitement à la définition d’une immobilisation. En effet, il s’agit d’un patrimoine identifiable à valeur économique positive qui sert l’activité de l’entreprise de manière durable sans la consommer pour la première utilisation.

En d’autres termes un ordinateur remplit toutes les conditions d’intégration actifs au bilan d’une entreprise. La comptabilisation de l’achat d’un ordinateur consiste donc en comptes de débit « 2183 – Matériel de bureau et informatique » et « 44562 – TVA déductible sur les immobilisations « et sur le compte » 404 – fournisseurs d’immobilisations « .

Cependant, si l’ordinateur est un atout, il est essentiel déprécier sa valeur sur sa durée de vie (ou sur une période d’utilisation fiscale de 3 ans pour les PME agréées) pour constater la perte de valeur de ces dernières à la fin de chaque exercice.

Cette dépréciation se traduit par une deuxième écriture sous forme de débit du compte « 68112 – Dépréciation et amortissement des immobilisations corporelles » et un crédit « 28183 – Amortissement du matériel de bureau et informatique ».

acheter comptabilité informatique

Comptabilisation de l’achat d’un ordinateur constituant une dépense

Si un ordinateur est fondamentalement un atout, cela ne doit pas être négligé le plan comptable général autorise les entreprises à reconnaître certains articles sans importance dans dépenses pour l’année. C’est le cas pour petit équipement (équipement et outillage, mobilier de bureau ou équipement informatique) inclus la valeur ne dépasse pas 500 € HT.

Veuillez noter, cette limite est appréciée sur le prix total pour les ordinateurs vendus en différents éléments (tour et écran par exemple) tandis que le n’est pas valable pour un investissement mondial même si chaque ordinateur coûte moins de 500 € par unité.

Cette méthode comptable permet de comptabiliser la totalité de l’achat en charges au cours de la première année et donc comptes de débit « 6063 – Fournitures d’entretien et petit matériel » et « 445661 – TVA déductible sur d’autres biens et services » et sur le compte « 401 fournisseurs ».