Accueil » News » Autres coûts externes: comptes 61

Autres coûts externes: comptes 61

  • par

En comptabilité autres coûts externes y compris tous les frais de tiers, sauf les achats (enregistrés sur le compte 60). Ceux-ci comprennent: la sous-traitance, les loyers, les coûts de location, les travaux d’entretien et de réparation, les primes d’assurance, la documentation, etc. Cet article ne couvre que les coûts externes spécifiés dans comptes 61, un autre article traite des autres coûts externes inclus dans le compte 62.

Autres charges externes (comptes 61)

Externalisation générale (comptes 611)

La sous-traitance est un acte par lequel un entrepreneur, sous sa responsabilité, confie à une autre personne, appelée sous-traitant, l’exécution de tout ou partie d’un accord avec son propre client (le pouvoir adjudicateur). Les coûts à inclure dans le compte 611 sont les coûts payés à des tiers pour effectuer des transactions qui ne font pas partie des coûts de production des produits / services proposés par l’entreprise. Cela peut, par exemple, concerner la sous-traitance dans le domaine de la construction ou la télésurveillance, la sécurité et la surveillance.

Précision : Lorsque les services d’externalisation sont intégrés directement dans le cycle de production (et qui entrent des coûts de production directs), ils peuvent être enregistrés dans les comptes 604 et 605. Pour plus d’informations: enregistrez les factures de sous-traitement.

L’éco-participation (ou éco-contribution) est également enregistrée dans ce compte lorsqu’elle est versée directement à un organisme de collecte («écosystèmes» ou «écologique»).


Comptables et entreprises, externalisez votre gestion salariale
en appelant Touche Pas à La Paye


Crédit-bail (comptes 612)

Le leasing est un outil de financement pour les entreprises. Cela leur permet d’acquérir un bien immobilier à la fin du contrat à un prix convenu à l’avance. Dans les comptes, les honoraires versés à l’organisme de crédit-bail sont inclus dans le compte 612 frais de location. Le compte 612 est divisé en deux sous-comptes: le compte 6122 pour la location de meubles et le compte 6125 pour la location immobilière. Consultez notre article: Comptabilité de location pour plus d’informations.

Remarque : lorsque le locataire du bail achète le bien à la fin du bail (il paie la « valeur résiduelle » du bien prévue au contrat), le prix d’achat doit apparaître dans actifs matériels ou dans immobilisation incorporelle selon la nature du bien.

Location (comptes 613)

Le prix de location payé, qu’il soit meuble (location de véhicule, équipement) ou immobilier (location de locaux commerciaux) est une redevance et doit être inscrit au compte 613 (et plus précisément au compte 6132 pour la location) immobilier et compte 6135 pour la location de mobiliers). La comptabilité des locations mobilières et immobilières suit un calendrier précis.

Remarque : l’éventuelle caution versée au début du loyer (par exemple la caution de 3 mois de loyer pour le loyer commercial) constitue un financièrement actif qui doit être enregistré sur le compte 275.

Charges locatives (comptes 614)

Tous les frais résultant d’un bail (bail commercial, bail professionnel) entre un propriétaire et son locataire, quelle que soit la nature des coûts (électricité, gaz, taxe foncière, taxe foncière (collecte des ordures ménagères). Pour plus d’informations: comptabilisation des frais de location et de copropriété. Lorsqu’elles proviennent directement de l’entreprise (c’est généralement le cas, par exemple, lorsque l’entreprise est propriétaire de son entreprise), elles doivent être enregistrées dans le compte 60 « Achats » (pour plus d’informations: réserver un compte eau, électricité ou gaz) .

Travaux d’entretien et de réparation (comptes 615)

Ce poste de coût comprend tous les coûts liés à l’entretien et à la réparation des locaux industriels (compte 6152) mais également tous les biens corporels appartenant à l’entreprise (compte 6155). Sont également inclus dans ce poste les services de maintenance informatique (compte 6156).

Remarque : Lorsque les dépenses prolongent la durée de vie (plus de 12 mois) d’un bien qui se trouve dans l’actif de l’entreprise, elles doivent être enregistrées en tant qu’actifs non courants et non dans le compte 615. Dans certains cas, le compte 615 peut également utilisé pour enregistrer les franchises.

Primes d’assurance (comptes 616)

Cet élément comptable comprend de nombreux coûts:

  • Assurance décès (contrat d’assurance-vie prévoyant la répartition du capital en cas de décès d’un dirigeant)

Cette assurance permet de couvrir le risque de décès de personnes importantes dans l’entreprise (ces contrats sont appelés «chiffres clés»). La prime versée à l’assureur doit être sur l’assurance-vie temporaire 6169.

  • Assurance décès pour la banque (assurance souscrite par la banque pour garantir le remboursement d’un prêt en cas de décès d’un officier)

Lorsque l’entreprise est endettée auprès d’institutions bancaires, elle peut être amenée à souscrire une assurance vie temporaire pour couvrir le risque de non-remboursement d’un prêt suite au décès d’un de ses dirigeants. Les primes versées pendant le contrat doivent être enregistrées sur le compte 61616).

  • Assurance interruption de travail

Les primes d’assurance doivent être comptabilisées dans le compte 6164. En cas de sinistre, l’entreprise reconnaît les coûts indispensables au maintien de l’activité (qui seront couverts par l’assurance). .

  • Assurance dommages à la construction

Il s’agit spécifiquement de la garantie de 10 ans. La prime doit être créditée sur le compte 6162.

  • Assurance insolvabilité pour les clients

Ce type de contrat permet à l’entreprise de se couvrir contre le risque de non-paiement auquel elle est exposée à l’égard de ses clients. Les primes versées à l’assureur sont au compte 6165.

  • Assurance responsabilité pour les employés

Cette catégorie regroupe tous les contrats conclus permettant de couvrir le risque de responsabilité civile de l’entreprise bénéficiaire. Les primes payées doivent être enregistrées en 6168.

Le compte 616 peut également être utilisé pour enregistrer les primes versées à la COFACE, ainsi que les primes d’assurance automobile.

Frais de recherche et d’études (comptes 617)

Comme son nom l’indique, ce poste est destiné à couvrir tous les frais qu’une entreprise paie pour ses études et ses recherches.

Remarque : certains frais de recherche peuvent être capitalisés s’ils remplissent de nombreuses conditions. Un article couvrira bientôt ce sujet.

Frais de documentation (comptes 618)

Toute la documentation (générale ou technique) doit être enregistrée dans ce compte. Le plan comptable général prévoyait deux sous-comptes: 6181 « documentation générale » et 6183 « documentation technique ».