Accueil » News » Coronavirus: Artcurial a vendu cinq planches Uderzo à des associations caritatives en mai

Coronavirus: Artcurial a vendu cinq planches Uderzo à des associations caritatives en mai

  • par

– AFP mai.

Ce sont trois plaques d’Astérix, une de Tanguy et Laverdure et une d’Oumpah-Pah.

Mme Ada Uderzo et sa fille Sylvie « souhaitaient rendre un hommage national aux soins infirmiers des hôpitaux français », a indiqué un communiqué de presse de la maison de vente aux enchères.

« Mon mari a été très touché par la terrible crise sanitaire que nous traversons. Un mois après sa disparition, nous avons voulu faire ce qu’il aurait certainement fait: les infirmières, ces nouveaux héros du village de France! », A déclaré Ada Uderzo, citée dans le communiqué de presse. .

Les plaques Astérix sont de l’encre de Chine sur papier des albums « La Galère d’Obélix », « Astérix et Latraviata » et « La Rose et le glaive », estimés chacun entre 80 000 et 120 000 euros.

Tanguy et Laverdure est une encre de Chine, un crayon et un crayon bleu sur papier de l’album « Escadrille des cigognes » paru en 1964 et pré-publié dans Pilote en 1962 (estimé entre 60 000 et 100 000 euros).

L’assiette Oumpah-Pah est une encre de Chine sur papier de l’album « Le Peau-rouge » paru en 1961 aux éditions Lombard et prépublié en 1958 dans le journal Tintin (estimé entre 40 000 et 60 000 euros).

L’argent collecté est reversé à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, notamment pour l’achat de matériel médical et paramédical, la livraison de repas chauds et le paiement de frais divers (transport, hébergement, garde d’enfants). ..), la fourniture de comprimés aux patients dans les hôpitaux ou les maisons de retraite pour leur permettre de maintenir une relation avec leur famille.

Albert Uderzo, créateur de René Goscinny d’Astérix, icône de la culture, de l’humour et de l’identité française, est décédé à l’âge de 92 ans d’une crise cardiaque sans rapport avec le virus corona.

Depuis leur création il y a près de 60 ans, les albums d’Astérix se sont vendus à 380 millions d’exemplaires dans 111 langues, contre 240 millions pour Tintin, un autre monument de la bande dessinée.

Les œuvres d’Uderzo et de Goscinny ont été utilisées dans des films, des dessins animés, des parcs d’attractions, des jouets, des jeux vidéo …