Accueil » News » quelles industries gardent leur budget?

quelles industries gardent leur budget?

  • par



data-business-pexels-photo-245618


© DEFAULT_CREDIT
data-business-pexels-photo-245618

Les services de télécommunications et les services professionnels augmenteraient leurs investissements informatiques pour soutenir la fin de la crise de Covid-19.

Dans un monde limité pour freiner la propagation de Covid-19, de nombreuses industries dégradent leurs investissements informatiques. Malgré tout, certains secteurs ont pu maintenir ou augmenter leurs budgets pour soutenir la sortie de crise, a noté IDC.

Selon le bureau d’études, l’industrie des télécommunications et le secteur de la santé devraient augmenter « légèrement » leurs dépenses informatiques. Leur objectif est de répondre aux nouvelles demandes B2B et B2C provoquées par la pandémie de coronavirus.

Les services professionnels, quant à eux, augmenteraient le plus leurs investissements informatiques en 2020 (+ 1,7% d’augmentation attendue par rapport à 2019). Quant aux gouvernements centraux et régionaux, ils pourraient eux aussi pousser leurs plans informatiques en 2020 pour les aider à sortir de la crise, a indiqué le cabinet d’études.

Telecom en hausse, production en baisse

Mais selon les prévisions d’IDC, les secteurs de l’hôtellerie, des transports et des services à la consommation réduiraient les dépenses informatiques de 5% ou plus. Mais ce ne sont pas les principaux acheteurs de technologie, contrairement à l’industrie manufacturière (environ 400 milliards de dollars par an en achats informatiques). Cependant, ces derniers réduiraient leurs investissements dans les solutions informatiques, le matériel et les services de 3% cette année, a indiqué IDC.



2019-2020 Croissance attendue des dépenses technologiques (source: IDC)


© fourni par Silicon
2019-2020 Croissance attendue des dépenses technologiques (source: IDC)

« Les industries qui ont connu des fermetures et des licenciements majeurs investiront plus lentement dans la technologie que les entreprises qui ont pu maintenir des activités presque normales » pendant la crise, a déclaré Jessica Goepfert, vice-présidente du programme chez IDC.

Par conséquent, afin de « réduire les risques et l’exposition au ralentissement économique », les fournisseurs de technologies ont intérêt à « redéfinir leurs priorités et recentrer leurs efforts sur les segments les plus résistants ». Les grands groupes résistent mieux que les PME.

Qu’en est-il des catégories de technologies?

Le segment logiciel (+ 2% de croissance attendu sur l’année) soutenu par le Cloud et l’IA résisterait mieux à la crise que le matériel (-5%).

La baisse serait plus modérée dans les services informatiques, les entreprises se concentrant sur le maintien de leurs opérations existantes et la continuité des projets critiques.

(crédit photo: via pexels)