Accueil » News » Quel traitement comptable pour mon équipement informatique?

Quel traitement comptable pour mon équipement informatique?

  • par

Dans l’exercice de leur activité, les professionnels libéraux ont souvent besoin d’équipements informatiques: ordinateur portable ou de bureau, smartphone, tablette, logiciel, etc. Ces nouvelles technologies sont rapidement devenues indispensable au bon déroulement de son activité. Toute la gestion des patients ou des clients se fait via un ordinateur, les appels professionnels sont gérés depuis un smartphone et les démonstrations sont effectuées sur tablettes. Mais quel traitement comptable appliquer à ces équipements informatiques? Quelle solution est la plus rentable pour les professionnels?

Cet article a été initialement publié sur le groupe Facebook Compta Pour Les Professions Libérales, un réseau d’entraide pour les praticiens libéraux dans leur comptabilité.

Le robot comptable des professions libérales

Il existe trois façons d’intégrer ce matériau dans votre patrimoine. Dans les deux premiers cas, vous pouvez acheter les articles dont vous avez besoin. Le traitement comptable sera alors différent en fonction de leur prix total et de leur utilisation. Le troisième cas est la location, avec ou sans option d’achat, comme pour un véhicule.

L’immobilisation du matériel informatique

Un actif comptable se compose de intégrer le bien au patrimoine professionnel de l’entreprise et amortir les coûts d’achat sur plusieurs années. Les immobilisations sont donc des biens que vous utiliserez longtemps, comme un immeuble, une voiture, un vélo ou même un ordinateur. Le matériel informatique a une durée de vie de plusieurs années et peut être très coûteux, il vaut donc la peine de l’immobiliser. En général, un ordinateur, un smartphone ou une tablette est considéré établie en 3 ans. Vous pouvez donc déduire 3 ans d’amortissement, comptabilisé en charges. Pour plus de commodité, les professionnels libéraux utilisent l’amortissement linéaire, qui est le même chaque année (pour plus d’informations sur les différents types d’amortissements, lisez notre article spécial).

Exemple : Vous achetez un ordinateur à 900 € TTC pour bien débuter l’année 2019.
Puisqu’il peut être immobilisé en 3 ans, l’amortissement est de 900/3 = 300 €. Vous pouvez donc déduire chaque année des frais professionnels de 300 € de votre bénéfice imposable.

Si votre propriété est utilisée à la fois professionnellement et personnellement, ces calculs doivent être effectués au prorata au niveau professionnel. Par exemple, si vous utilisez votre ordinateur nouvellement acheté pour 70% pro et 30% personnellement, l’amortissement est calculé à 630 $.

Comptabilité des téléphones professionnels

Hors équipement sous 500 €

Il y a une exception à cette règle d’immobilisation: tout ce qui entre dans la catégorie des petits équipements et outils peut être transmis débité directement si le montant total ne dépasse pas 500 €. En d’autres termes, les équipements informatiques inférieurs à 500 € HT peuvent être déduits sans utiliser d’immobilisations et d’amortissements. Ce n’est bien sûr pas obligatoire, vous pouvez immobiliser complètement un téléphone pour 350 €. Cette mesure est utile pour les biens que vous renouvelez régulièrement, comme les licences de logiciels, qui sont généralement valables un an. Les logiciels de paiement mensuel, comme Georges, le robot comptable, ne sont bien sûr pas concernés et restent déductibles en charges.

Soyez prudent Cependant, cette mesure ne s’applique pas toujours lorsque vous achetez des pièces de rechange, par exemple pour fabriquer votre propre ordinateur. C’est le prix total du bien qui est pris en compte et immobilisé s’il dépasse la limite.

Location de matériel informatique

Les nouvelles technologies évoluent extrêmement rapidement, il peut être rentable de louer votre équipement au lieu de l’acheter, pour faciliter le changement régulier. Par exemple, les opérateurs proposeront les derniers smartphones haut de gamme à des prix imbattables, mais vous devrez les restituer à la fin de votre contrat. Vous pouvez louer votre maison avec ou sans option d’achat. Le leasing vous permet d’acheter la maison à un prix beaucoup plus attractif à la fin de la durée du contrat. Cependant, gardez à l’esprit que vous avez effectué des paiements mensuels pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, de sorte que cette solution n’est pas souvent la plus rentable. Loué, le bien ne peut pas intégrer votre patrimoine professionnel et ne peut donc pas être immobilisé et amorti. Cependant, les loyers mensuels sont déductibles en tant que dépenses professionnelles.

Ordinateur professionnel

Avez-vous des questions sur cet article? Discutez-en avec nous dans les commentaires, ou sur le groupe comptable des professions libérales! Utilisateurs de Georges? Posez vos questions en direct dans le chat en direct 😉

Législation