Accueil » News » Bon pour les petits équipements bon marché

Bon pour les petits équipements bon marché

  • par

Dans les comptes, les actifs destinés à être détenus à long terme par une société doivent être enregistrés dans des comptes d’immobilisations. Cependant, il existe une exception à ce principe qui permet à toute entreprise de comptabiliser des biens de faible valeur sur un compte de charges sous certaines conditions, même s’ils sont comptabilisés en immobilisations corporelles. Cette option est fournie par le plan comptable général (PCG).

équipement de faible valeur pour petit équipement

Matériaux et petit équipement qui peuvent être dépensés

Le plan comptable général indique ce certains actifs insignifiants sont réputés avoir été consommés dans l’exercice de leur emploi et sont donc immédiatement comptabilisés en charges, mais ne fournissent pas de précisions.

En pratique, il est courant de faire référence à la tolérance fiscale: à des fins fiscales, les entreprises peuvent inclure les équipements et meubles suivants la valeur unitaire HT ne dépasse pas 500 euros (et à condition que le bien en question ne soit pas l’objet lui-même de l’activité de l’entreprise):

  • logiciel,
  • matériaux et outils industriels,
  • matériel informatique et mobilier de bureau.

Équipements et outils industriels pouvant être délivrés

Ce sont tous les actifs qui peuvent être enregistrés dans les comptes 2154  » Equipement industriel «Et 2155» Outils industriels « Il s’agit donc de machines et d’objets qui permettent d’extraire, de transformer et de façonner des matériaux et des fournitures voire de fournir des services.

Précision : La limite de 500 EUR hors taxes est appréciée au prorata du prix unitaire de chaque élément individuel.

Matériel et mobilier de bureau pouvant être émis

Ce sont des actifs qui peuvent apparaître sur les comptes 2183 « Matériel bureautique et informatique » et 2184  » Meubles « Il s’agit, par exemple, des poubelles, des agrafeuses, des balances à lettres ou des petits ordinateurs portables (les consommables utilisés dans l’utilisation de ces matériaux sont généralement enregistrés dans le compte 6064 » Fournitures administratives « ).

Gardez à l’esprit, cependant, que la tolérance pour le mobilier ne concerne que la rénovation actuelle du mobilier de bureau et du mobilier commercial dont les achats sont limités à un petit nombre d’unités. Elle ne s’applique pas au mobilier d’origine, ni au renouvellement complet de ce meuble, même si la valeur unitaire de chaque meuble est inférieure à 500 euros HT.

De plus, lorsque le matériel de bureau ou le mobilier se compose de plusieurs éléments pouvant être achetés séparément, la limite de 500 euros HT est appréciée par rapport au prix total (et non par rapport à la valeur unitaire de chaque élément).

Concernant le matériel informatique, et notamment le renouvellement d’un parc informatique, il est nécessaire d’immobiliser les postes de travail (même si leur valeur unitaire est inférieure à la somme de 500 euros HT). Les coûts doivent être analysés comme un réseau informatique complet (pour plus d’informations: comptabilisation des ordinateurs portables ou fixes).

Exemple : une entreprise achète un ordinateur de bureau composé d’une tour (400 euros HT) et d’un écran (200 euros HT). Bien que la valeur de chaque élément individuel soit inférieure à 500 euros HT, le tout est supérieur à 500 euros HT. La société est donc obligée de capitaliser et d’amortir cet actif (en immobilisations corporelles) annuellement.


Comptables et entreprises, externalisez votre gestion salariale
en appelant Touche Pas à La Paye


Comptes à utiliser pour enregistrer les matériaux et le petit équipement

Un sous-compte du compte 606 « Achats non remplis de matériaux et de fournitures » peut être utilisé. En pratique, ce qui suit est utilisé:

  • compte 6063 « entretien et petites fournitures »,
  • ou compte 6068 « Autres matériaux et fournitures ».

Conclusion : Cette mesure de simplification comptable repose sur une tolérance fiscale. Mais simple et clair, il est souvent déformé et mal utilisé dans la pratique. En effet, seuls les biens exposés ci-dessus peuvent échapper au principe de reconnaissance en actifs et bénéficier d’une reconnaissance en coûts. Tous les autres biens (moyens de transport, travaux, agencements, agencements) doivent être immobilisés, quelle que soit leur quantité.